Harvey Weinstein de nouveau ciblé par des accusations de tentative viol et d'agression sexuelle

PROCES L'actrice, qui accuse le producteur et qui avait 19 ans au moment des faits, dit l'avoir blessé au niveau du scrotum avant de réussir à s'enfuir

20 Minutes avec agences
— 
L'ancien producteur Harvey Weinstein
L'ancien producteur Harvey Weinstein — Hubert Boesl/picture-alliance/Cover Images

Nouvelle accusation de tentative de viol et d’agression sexuelle contre Harvey Weinstein. Le producteur déchu, qui purge actuellement une peine de 23 ans de prison après avoir été reconnu coupable de viol et agression à Manhattan, est accusé par une actrice du nom de Hayley Gripp. D’après sa plainte, déposée devant la cour supérieure de Los Angeles et relayée par NBC News, elle affirme avoir été victime des agissements de celui qui était alors patron de Miramax, en 2012, lorsqu’elle n’avait que 19 ans.

Les faits présumés se seraient déroulés à l’hôtel Beverly Hilton. Alors qu’elle attendait une audition, une « associée » d’Harvey Weinstein l’aurait abordée pour lui proposer de rencontrer un producteur important. Le producteur en question était Weinstein lui-même, sauf qu’il s’est fait passer pour « Dom ». Après avoir bu un verre de vin, l’actrice affirme avoir brièvement perdu connaissance, et c’est lors de son réveil qu’elle s’est aperçue de ce qu’il se passait.

Ça fait mal

D’après sa plainte, Hayley Gripp a été confrontée à un Harvey Weinstein surexcité, qui lui touchait les parties génitales et l’avait plaquée contre une table basse. En se débattant pour lui échapper, elle aurait cassé un de ses faux ongles en acrylique, dont elle se serait ensuite servie pour blesser le producteur au scrotum. Laissant le producteur ensanglanté au niveau de ses parties intimes, Hayley Gripp aurait alors réussi à s’échapper. Si elle avait jusqu’ici choisi de ne pas révéler ce qu’il lui était arrivé « craignant d’être inquiétée pour s’être défendue », selon son avocat Eric Lerner, elle souffrirait depuis les faits de stress post-traumatique.

« Ce procès vise à permettre à Mme Gripp de reprendre son pouvoir, de devenir une survivante et non une victime, et d’obtenir réparation pour les crimes sexuels dont elle a été victime. Elle a subi des dommages réels et durables. Harvey Weinstein, ainsi que ceux qui l’ont aidé à perpétrer ces crimes d’agression sexuelle et de tentative de viol contre Mme Gripp, doivent être tenus responsables d’avoir ruiné sa vie », a indiqué maître Lerner à TMZ.

Les avocats d’Harvey Weinstein ont de leur côté nié en bloc ces nouvelles accusations, indiquant qu’il s’agissait d’une manœuvre pour obtenir de l’argent. « M. Weinstein nie catégoriquement les allégations formulées à son encontre dans la plainte qui est sortie de nulle part et a l’intention de se défendre vigoureusement contre cette action en justice », ont-ils fait savoir. Dans un communiqué, Harvey Weinstein affirme même qu’il est prêt à être soumis à un détecteur de mensonges pour prouver qu’il ne connaît pas et n’a jamais rencontré Hayley Gripp.