20 Minutes : Actualités et infos en direct
ACCUSATIONSWoody Allen clame à nouveau son innocence

Woody Allen réaffirme son innocence dans une interview réponse au documentaire « Allen v. Farrow »

ACCUSATIONSLe réalisateur ne s'était pas encore exprimé après la diffusion du film choc qui revient sur les accusations d'agression sexuelle à son encontre
Le réalisateur Woody Allen
Le réalisateur Woody Allen - Kika Press / Kika Press
20 Minutes avec agences

20 Minutes avec agences

Pour sa première interview à la télévision américaine en 30 ans, Woody Allen a ressorti les mêmes arguments que ceux qu’il a toujours mis en avant pour se défendre des accusations d'agression sexuelle portées par sa fille adoptive Dylan Farrow. L’entretien, diffusé dans l’émission CBS This Morning, a été enregistré l’été dernier pour la promotion de l’autobiographie du cinéaste, Apropos of nothing (Soit dit en passant, en français), mais la chaîne a décidé de le montrer seulement maintenant. Une manière de répondre au documentaire en quatre parties Allen v. Farrow, diffusé sur HBO et qui détaille l’affaire en donnant la parole à l’accusation.

« C’est tellement absurde, et pourtant cette diffamation est restée et ils préfèrent encore s’accrocher à l’idée que j’aurais agressé Dylan. Rien de ce que j’ai fait avec Dylan dans ma vie ne pourrait être interprété comme tel », affirme le réalisateur de Manhattan.

Pas possible

Dans l’interview, Woody Allen évoque également sa relation avec Mia Farrow. Selon lui, une des raisons pour lesquelles il n’aurait pas pu avoir de gestes déplacés avec leur fille, c’est qu’il n’a jamais vraiment vécu sous le même toit qu’elle. « À première vue, il n’y avait aucune logique à tout ça. Je n’ai jamais vécu avec Mia, je n’ai jamais dormi chez Mia pendant toutes les années où je suis sorti avec elle. Nous avions une relation, mais cela n’a jamais été une relation maritale », affirme le cinéaste.

Des allégations qui vont pourtant à l’encontre de ce qui a été révélé dans Allen v. Farrow, où les vidéos de leur vie de famille et les témoignages des enfants de Mia Farrow montrent que le cinéaste était une figure paternelle incontournable.

Woody Allen refuse par ailleurs de s’en prendre à Dylan Farrow, expliquant une nouvelle fois que, selon lui, c’est Mia Farrow qui a manipulé leur fille. « C’était une super enfant. Je pense qu’elle croit à tout ça. Je ne crois pas qu’elle l’invente. Elle ne ment pas. Je crois qu’elle le pense », assure-t-il.

Sujets liés