Steven Spielberg fait don de son Prix Genesis à la lutte contre les injustices économiques et raciales

GENEROSITE L’épouse du cinéaste, Kate Capshaw, fait elle aussi don d’1 million de dollars

20 Minutes avec agences
Le réalisateur Steven Spielberg et son épouse, l'actrice Kate Capshaw
Le réalisateur Steven Spielberg et son épouse, l'actrice Kate Capshaw — The Photo Access/Cover Images

Steven Spielberg s’engage dans la lutte contre les injustices économiques et raciales en faisant don de son Prix Genesis, le « prix Nobel juif », dont la récompense est d’un million de dollars. Son épouse, l’actrice Kate Capshaw, ajoute un million de dollars pour la cause.

La donation du couple sera reversée à dix associations à but non lucratif qui travaillent sur la justice économique et raciale aux Etats-Unis : Avodah, Black Voters Matter, Collaborative for Jewish Organizing, Dayenu – A Jewish Call to Climate Action, Jews of Color Initiative, Justice for Migrant Women, National Domestic Workers Alliance, Native American Rights Fund, One Fair Wage et le Religious Action Center of Reform Judaism, dévoile le Hollywood Reporter.

En crise

Selon le réalisateur de La liste de Schindler, l’urgence est réelle. « L’Amérique vit une crise, et notre responsabilité est d’agir, et d’agir maintenant, afin que l’Amérique puisse être l’Amérique à nouveau », explique-t-il, pastichant le slogan de Donald Trump « Make America Great Again » (« rendre l’Amérique grande à nouveau »).

« Le judaïsme et l’histoire juive débutent avec deux histoires : la Genèse et l’Exode, deux histoires de création et de libération de l’oppression, et la découverte de la voix morale et de la dignité humaine. De là viennent les principes éthiques nous poussant à travailler pour un monde plus juste et équitable », ajoute-t-il, se disant « honoré de faire partie des lauréats du Prix Genesis ».

Ce n’est pas la première fois que des lauréats font don de leur récompense. Michael Bloomberg, Itzhak Perlman, ou encore Anish Kapoor avaient fait de même.