Cardi B remercie les conservateurs qui font augmenter ses revenus grâce au streaming

MUSIQUE A chaque fois qu’un conservateur crée la polémique sur son dernier single, le nombre de vues explosent, augmentant d’autant ses revenus

20 Minutes avec agences

— 

La rappeuse Cardi B
La rappeuse Cardi B — Sara De Boer/InStar/Cover Images

Cardi B a décidé de remercier les conservateurs qui s’en prennent à elle pour être trop sexy, et en particulier Candace Owens, polémiste afro-américaine habituée des plateaux de Fox News. Cette dernière a en effet fustigé la prestation de la rappeuse avec Megan Thee Stallion, qui ont chanté leur duo WAP aux Grammy Awards. « Fin d’un empire », « cellule cancéreuse de la culture », « dégoûtante », voici les quelques qualificatifs employés par la critique à l’égard de la rappeuse.

« Les jeunes filles noires ont l’esprit empoisonné par ce que tu essayes de leur vendre comme étant de l’empowerment. Je suis l’une des rares à avoir le courage de te dire la vérité. Tu devrais me remercier », a ajouté Candace Owens sur Twitter. Et c’est exactement ce que Cardi B a fait.

Toujours plus d’argent

L’interprète de Bodak Yellow a en effet remercié la polémiste, mais pour tout autre chose. « Je vais vraiment remercier Candy. Elle a fait passer ma prestation sur Fox News, lui donnant ainsi encore plus de vues ce qui a boosté le nombre de vues sur YouTube et c’est compté dans mes streams et mes ventes », a répondu Cardi B sur le réseau social. La chanteuse, maman de Kulture, âgée de 2 ans, a également rappelé que ce n’était pas son rôle de se policer pour ne pas choquer la morale. « Souvenez-vous que seuls vous, les parents adultes, pouvez choisir ce que vos enfants regardent, et personne d’autre », a-t-elle conclu.

Cardi B avait précédemment expliqué que WAP n’était pas une chanson pour enfant et qu’elle ne l’avait pas fait écouter à sa propre fille car ce n’était pas de son âge. Le titre du single est l’acronyme de « wet ass pussy » et les paroles sont à l’avenant.