Le frère de Mariah Carey porte plainte contre la star après la publication de son autobiographie

PROCES Morgan Carey affirme que sa sœur a utilisé des stéréotypes racistes et mensongers pour parler de lui dans son livre

20 Minutes avec agences

— 

La chanteuse Mariah Carey
La chanteuse Mariah Carey — InStar/Cover Images

Dans la famille Carey, après la sœur, voici le frère… Il semble que la publication de l’autobiographie de Mariah Carey, The Meaning of Mariah Carey, a ravivé de vieilles tensions chez les proches de la star. Morgan Carey accuse sa petite sœur d’avoir menti à son sujet dans l’ouvrage, sorti en septembre dernier. Dans une plainte déposée devant la Cour Suprême de New York ce mercredi, et relayée par USA Today, il accuse l’interprète de Hero d’avoir volontairement fait des commentaires « faux et diffamants » qui auraient, selon lui, « causé des dégâts sérieux à sa réputation et pour ses affaires personnelles et professionnelles ».

S’il nomme dans sa plainte la coautrice de sa sœur, Michaela Angela Davis, ainsi que Macmillan Publishing Group, qui a édité l’ouvrage et Andy Cohen, qui était impliqué dans la publication via Andy Cohen Books, Morgan Carey précise qu’il ne demande pas de dommages et intérêts et qu’il souhaite seulement rétablir la vérité pour « défaire les dégâts » causés par ce livre.

Charge violente

Dans The Meaning of Mariah Carey, la diva décrit son frère comme manipulateur et violent. Elle raconte notamment une bagarre entre le jeune Morgan Carey et leur père, Alfred, alors que la chanteuse était encore très jeune, lors duquel 12 officiers de police auraient été dépêchés pour les séparer. « Sa tentative de caractériser faussement le plaignant comme étant aussi violent que son père, et ses commentaires ultérieurs sur les relations de la police avec les Noirs n’étaient que le début de la tentative désespérée de Mariah Carey de diffamer le plaignant, de jouer la carte de la victime et de s’attirer les faveurs du mouvement Black Lives Matter », peut-on lire dans la plainte.

La sœur de la star, a, quant à elle, déposé plainte le mois dernier. Contrairement à son frère qui ne veut pas d’argent de la star, Alison Carey lui réclame 1,25 million de dollars pour la « détresse émotionnelle » causée par certains passages de l’ouvrage.