Le procès en diffamation de Johnny Depp contre Amber Heard est encore une fois repoussé

PANDEMIE L'acteur reproche à son ex-femme de s'être présentée comme une victime de violence conjugale et réclame 50 millions de dollars

20 Minutes avec agences

— 

Les ex-époux Amber Heard et Johnny Depp
Les ex-époux Amber Heard et Johnny Depp — The Photo Access/Cover Images

Johnny Depp et Amber Heard ne se retrouveront pas devant les tribunaux en mai prochain. Le procès en diffamation de la star de Pirates des Caraïbes contre son ex-femme a encore une fois été repoussé et devrait avoir lieu désormais le 11 avril 2022. La raison ? La pandémie rend très difficile la mise en place d’un procès civil avec des jurés, dans la mesure où les procès criminels sont prioritaires. Le juge du comté de Fairfax, en Virgnie, en charge de l’affaire, n’avait pas de date disponible avant l’année prochaine, d’après Deadline.

D’abord prévu en septembre dernier, le procès avait une première fois été retardé à la demande de Johnny Depp, en raison des nouvelles dates de tournage de son film Les Animaux Fantastiques 3 (dont il a été renvoyé deux mois plus tard), puis une deuxième fois par le juge Bruce White pour faire face aux retards divers accumulés par la cour depuis le début de la crise sanitaire.

L’arlésienne

C’est un coup dur pour Johnny Depp, qui comptait sur une victoire face à la star d’Aquaman pour redorer son blason après avoir perdu son procès en diffamation contre le journal The Sun en fin d’année dernière. L’audience s’annonce chaotique, alors que Johnny Depp a fait entrer dans le tableau l’ONG ACLU, ainsi qu’Elon Musk, qu’il suspecte d’avoir eu une relation avec Amber Heard pendant leur mariage. L’actrice, de son côté, a demandé en janvier dernier à Disney et à la police de Los Angeles de donner à la cour toutes les informations en leur possession sur son ex-mari.

Alors que des dépositions sont encore attendues et les éléments continuent de s’accumuler de part et d’autre, Deadline affirme qu’il est possible que le procès soit une nouvelle fois repoussé.