Racisme, harcèlement, abus sexuels... Ray Fisher réitère ses accusations contre Joss Whedon et les studios

ABUS L'acteur ne semble pas décidé à mettre de côté ses griefs pour relancer sa carrière chez Warner Bros.

20 Minutes avec agences
— 
L'acteur Ray Fisher
L'acteur Ray Fisher — Ik Aldama/picture-alliance/Cover Images

Alors que les allégations continuent à s’accumuler contre Joss Whedon, Ray Fisher ne décolère pas, bien au contraire. L’acteur de Justice League a de nouveau tweeté sur l’affaire qui l’oppose à la Warner et à ses dirigeants, laissant entendre qu’il a encore des choses à révéler. « Il y a une seule raison pour laquelle je n’ai pas été attaqué en justice par Joss Whedon, Toby Emmerich, Geoff Johns, Jon Berg, ou Walter Hamada : ils savent que je dis la vérité », a-t-il écrit.

Depuis le début de l’affaire, Ray Fisher est resté plutôt vague sur ce qu’il reproche concrètement à celui qui a remplacé Zack Snyder sur le tournage du blockbuster de DC, mais l’acteur a évoqué pêle-mêle le racisme, la toxicité et l’agressivité du cinéaste.

Pas de sanctions

De son côté, Charisma Carpenter, qui a dénoncé la semaine dernière les agissements de Joss Whedon dans les années 1990 et 2000 à son égard, a également révélé avoir collaboré à l’enquête externe diligentée par la Warner pour déterminer la véracité des accusations de Ray Fisher. Si elle semble avoir eu beaucoup de choses à reprocher au créateur de Buffy contre les vampires, la Warner a conclu que les dirigeants n’étaient pas responsables des agissements d’un seul homme et qu’aucun des producteurs ne pouvait être tenu responsable.

Une décision qui a conduit Ray Fisher à déclarer qu’il refusait de tourner dans tout film supervisé par Walter Hamada, le président de DC Films. « L’été dernier, M. Fisher a eu l’opportunité de reprendre son rôle de Cyborg dans The Flash. Mais étant donné qu’il a déclaré qu’il refusait d’être associé à un film de M. Hamada, la production a décidé de continuer sans lui », avait déclaré un porte-parole de WarnerMedia en janvier dernier, confirmant que l’acteur ne ferait plus partie du DC Universe.