Jeep a retiré sa publicité avec Bruce Springsteen, arrêté pour conduite en état d’ivresse

OOPS L'artiste n'a pas réagi à la polémique

C.M

— 

Le Boss, Bruce Springsteen
Le Boss, Bruce Springsteen — The Photo Access/Cover Images

Etre une légende vivante de la musique n’a pas empêché Bruce Springsteen de se mettre dans une situation embarrassante. Comme le relaie la BBC, le chanteur a été arrêté en novembre dernier pour conduite en état d’ivresse dans le New Jersey. D’après TMZ, l’interprète de Born to Run a également reçu une amende pour avoir consommé de l’alcool dans une partie interdite au public d’un parc national, non loin de Sandy Hook.

Toujours d’après le site people, qui cite un porte-parole du parc national, l’artiste est resté coopératif pendant l’intervention de la police. Il doit désormais comparaître devant la justice « dans quelques semaines » pour savoir ce qu’il va lui arriver.

Une première fois à tout

C’est la première fois que Bruce Springsteen, 71 ans, se retrouve confronté à ce genre de problème, publiquement en tout cas, mais ça n’a pas empêché la marque Jeep, qui l’avait recruté pour une publicité diffusée pendant le Super Bowl dimanche, de retirer la vidéo de toutes ses plateformes. Pas évident, effectivement, lorsqu’on est une marque de voiture, de rester associé à un homme interpellé pour conduite en état d’ivresse, d’autant que la publicité le mettait en scène sur les routes américaines au volant d’un de leurs véhicules…

« Il serait inapproprié pour nous de commenter les détails d’une affaire que nous n’avons fait que lire et que nous ne pouvons pas étayer. Mais il est également juste que nous mettions en pause notre publicité pour ce grand match jusqu’à ce que les faits puissent être établis. Son message de communauté et d’unité est plus pertinent que jamais. Tout comme le message selon lequel l’alcool au volant ne peut jamais être toléré », a déclaré un porte-parole de Jeep, relayé par la BBC.

Bruce Springsteen, généralement discret, n’a pour le moment pas réagi à la nouvelle.