Shia LaBeouf répond officiellement à la plainte de FKA Twigs et dément toutes les accusations

VIOLENCES L’acteur lui demande de rembourser ses frais de justice engagés

20 Minutes avec agences
— 
L'acteur Shia LaBeouf
L'acteur Shia LaBeouf — PictureLux / Starface

Après la contrition, la contre-attaque… Shia LaBeouf, qui avait réagi aux accusations de violences physiques, sexuelles, et psychologiques de FKA Twigs en s’excusant, a répondu – par le biais de ses avocats – à la plainte de la chanteuse. Une par une.

« M. LaBeouf nie, de manière générale et spécifique, chaque allégation contenue dans la plainte de [FKA Twigs], nie que [FKA Twigs] ait subi un préjudice ou une perte en raison d’un acte ou d’une omission de la part de [M. LaBeouf], et nie que [FKA Twigs] ait droit à une réparation ou à des dommages-intérêts quelconques », déclarent les avocats de la star, dans des documents légaux obtenus par People. De fait, l’équipe juridique affirme qu’elle n’a subi aucune blessure des mains de la star et la plainte pour violences sexuelles n’aurait, selon les avocats, aucune raison d’être dans la mesure où « aucun des actes allégués n’était de nature sexuelle ».

Viré de partout

La réponse des avocats de Shia LaBeouf se conclut avec une demande de remboursement des frais juridiques de l’acteur de la part de la chanteuse ainsi que « toute autre mesure que la cour peut juger juste et appropriée ». Cette réponse juridique intervient alors que la star de Transformers a annoncé qu’il quittait de manière temporaire son agence CAA, et qu’il suivait un traitement depuis plusieurs semaines dans un centre de soins pour « régler ses problèmes », sans préciser la nature de son traitement.

Depuis les premières accusations de FKA Twigs, l’acteur a été exclu du tournage de Don’t Worry Darling, le nouveau film d’Olivia Wilde (il a depuis été remplacé par Harry Styles) et Netflix a retiré son nom de la campagne « For Your Consideration » pour son rôle dans Pieces of a Woman, le film dans lequel il joue aux côtés de Vanessa Kirby.