P. Diddy porte plainte contre les patrons de la marque de vêtements Sean John

PROCES L’artiste réclame 25 millions de dollars de dommages pour avoir utilisé son image sans son accord

20 Minutes avec agences

— 

Le rappeur P. Diddy
Le rappeur P. Diddy — The Photo Access/Cover Images

Sean Diddy Combs attaque les nouveaux patrons de son ancienne marque de vêtements Sean John pour avoir utilisé son image sans son autorisation. La holding Global Brands Group USA, qui possède la marque depuis 2016, ne se serait pas gênée pour promouvoir une récente collection à l’aide de fausses citations de l’artiste exprimant son approbation.

Or, Diddy affirme qu’il n’était même pas au courant de cette collection, fruit d’une collaboration entre Sean John et Missguided. D’ailleurs, la marque britannique de vêtements féminins n’est pas étrangère à ce genre de pratique puisqu’elle avait dédommagé Kim Kardashian à hauteur de 2,7 millions de dollars en 2019 pour des faits similaires.

Récidive

« M. Combs n’a jamais approuvé cette collection de GBG, qui porte le nom de Sean John x Missguided. M. Combs n’a pas donné aux accusés le droit d’utiliser son nom, son image ou sa personne en lien avec la collection de GBG, et il n’a pas non plus donné son accord pour faire des déclarations publiques, ou des apparitions en soutien à cette collection », affirme la plainte obtenue par All HipHop. Au total, la défense de Diddy réclame 25 millions de dollars de dommages.

En outre, le rappeur aurait déjà porté plainte contre la marque le mois dernier pour avoir déposé et utilisé le slogan « Vote or Die » qu’il avait créé pour faire campagne pour le vote à quelques semaines du scrutin présidentiel américain.