Rihanna et Greta Thunberg soutiennent les manifestations d'agriculteurs en Inde

MANIFESTATION La situation est explosive à New Delhi, où des dizaines de milliers de personnes manifestent contre les nouvelles mesures du gouvernement

20 Minutes avec agences

— 

La chanteuse et actrice Rihanna
La chanteuse et actrice Rihanna — Hubert Boesl/picture-alliance/Cover Images

Quel est le point commun entre Greta Thunberg et Rihanna ? On ignore si la jeune activiste chante aussi bien que la star du R&B, mais elles se retrouvent en tout cas sur un point : elles soutiennent toutes les deux les fermiers indiens contre les nouvelles réformes agricoles passées par le gouvernement de New Delhi. Des dizaines de milliers d’agriculteurs ont organisé un grand mouvement de protestation en périphérie de la ville, convaincus que les nouvelles lois vont profiter aux grands groupes à leurs dépens.

Le gouvernement indien, de son côté, affirme que ces mesures sont destinées à aider le secteur à devenir plus compétitif. Jusqu’ici plutôt pacifique, la manifestation s’est envenimée la semaine dernière quand des manifestants sont entrés dans New Delhi en tracteur, se confrontant directement aux forces de police qui ont répondu à coups de matraque et de gaz lacrymogène.

Sur Twitter, Greta Thunberg a relayé un article de CNN qui évoquait les affrontements et la réaction des autorités, postant simplement en légende : « Nous restons solidaires de la manifestation des fermiers en Inde ».

Démocratie attaquée

Rihanna a elle aussi relayé le même article. La chanteuse s’alarme que le sujet soit si peu traité dans les médias occidentaux. « Pourquoi personne ne parle de ça ? ! », s’est-elle interrogée.

Une inquiétude partagée par l’activiste et avocate Meena Harris, scandalisée que « la plus grande démocratie en termes de population » soit « attaquée ». Un engagement pas anodin, puisque Meena Harris n’est autre que la nièce de Kamala Harris, nouvelle vice-présidente américaine (et d’origine indienne par sa mère). Cette dernière n’a cependant pas réagi publiquement à la situation explosive à New Delhi. Joe Biden non plus.