#Avant15anscestnon : Des stars demandent que l’âge du consentement soit fixé à 15 ans et non 13

JUSTICE Depuis jeudi, des figures du petit et du grand écran prennent position contre une proposition de loi votée au Sénat

F.R.

— 

Alexandra Lamy est l'une des personnalités à avoir pris position, en janvier 2021, pour que l'âge minimum,du consentement soit fixé à 15 ans et non à 13 ans.
Alexandra Lamy est l'une des personnalités à avoir pris position, en janvier 2021, pour que l'âge minimum,du consentement soit fixé à 15 ans et non à 13 ans. — Capture d'écran Instagram @alexandralamyofficiel

Jeudi, le Sénat a adopté à l’unanimité, en première lecture, une proposition de loi visant à créer un nouveau crime sexuel pour protéger les mineurs de moins de 13 ans. La centriste Annick Billon, autrice de cette proposition de loi expliquait qu’il s’agit de poser dans le droit « un nouvel interdit : celui de tout rapport sexuel avec un mineur de 13 ans », sans que soit interrogée la question du consentement. L’infraction serait constituée en cas de pénétration sexuelle, de quelque nature qu’elle soit, dès lors que l’auteur des faits connaissait ou ne pouvait ignorer l’âge de la victime.

Dans la foulée, plusieurs personnalités se sont émues de ce vote et ont pris position pour que l’âge minimum du consentement soit fixé à 15 ans. Une revendication portée dans des messages sur les réseaux sociaux accompagnés du mot-dièse #avant15anspasdeconsetement ou #avant15anscestNON.

« Seuil de consentement à 18 ans en cas de situation de handicap »

« 1992. J’ai 13 ans. J’ai une tête à consentir à une relation sexuelle ? Qui plus est, avec un majeur ? », a ainsi tweeté la comédienne Andréa Bescond pour dire son opposition à l’amendement d’Annick Billon. « Seuil de consentement à 15 ans et 18 ans en cas d’inceste ou situation de handicap », a-t-elle ajouté. Andréa Bescond, victime d’un pédocriminel, est l’autrice de la pièce Les Chatouilles, inspirée de ce qu’elle a vécu enfant, qu’elle a porté sur le grand écran en 2018.

Alexandra Lamy, Marie Fugain, Mademoiselle Agnès, Laurence Boccolini ou Xavier de Moulins, entre autres, ont également posté sur Twitter ou Instagram des messages similaires en commentaire à des photos les montrant à 13 ou 14 ans. « J’avais 13 ans. Et j’ai été violée par David Hamilton. Aurais-je pu être consentante ? », a écrit Flavie Flament.