Lil Wayne remercie publiquement Donald Trump, qui lui a accordé la grâce présidentielle

RECONNAISSANCE Le rappeur avait soutenu l'ex-président américain lors des élections de novembre dernier

20 Minutes avec agences

— 

Le rappeur Lil Wayne
Le rappeur Lil Wayne — The Photo Access/Cover Images

Donald Trump a beau ne plus être président des Etats-Unis, il peut encore compter sur le soutien… de Lil Wayne. Le rappeur, gracié en début de semaine par l’ex-occupant de la Maison Blanche, à la veille de son départ, en compagnie de 142 autres personnes, lui a envoyé un message public sur Twitter.

« Je tiens à remercier le président Trump d’avoir reconnu que j’ai encore beaucoup à donner à ma famille, à mon art et à ma communauté », a posté l’artiste, qui n’a évidemment pas pu identifier l’ancien chef de l’Etat depuis qu’il a été banni du réseau. Lil Wayne risquait jusqu’à dix ans de prison pour port d’arme illégal. Celui qui signe de son vrai nom, Dwayne Michael Carter Jr. remercie également son avocat, Bradford Cohen, qui selon lui a « travaillé dur » pour obtenir cette grâce présidentielle.

Sur tous les fronts

Il faut dire que Bradford Cohen a effectivement été très efficace ces derniers jours puisqu’il a également contribué à obtenir la grâce présidentielle pour Kodak Black, un autre rappeur, incarcéré depuis 46 mois pour avoir falsifié ses informations afin d’acheter des armes à feu, qui avaient ensuite été retrouvées sur une scène de crime.

Kodak Black a lui aussi tenu à remercier Donald Trump sur Twitter, saluant son « engagement pour la réforme carcérale et pour la réduction de ma peine de prison, […] ça représente plus pour moi que vous ne le saurez. Je veux continuer à partager, à apprendre et à grandir ».

Les deux rappeurs avaient été jugés en Floride, où Donald Trump est parti prendre sa retraite du bureau ovale.