Accusé de viol, Danny Masterson (« That 70’s Show ») plaide non coupable

PROCES L’acteur est accusé par trois femmes pour des faits qui remontent au début des années 2000

20 Minutes avec agences

— 

L'acteur Danny Masterson
L'acteur Danny Masterson — Kika Press

Danny Masterson persiste et signe. L’acteur, qui s’est toujours défendu des accusations de viol dont il est l’objet, a choisi de plaider non coupable des charges retenues contre lui, d’après le Hollywood Reporter. En juin, la star de That '70s Show a été arrêtée et inculpée pour viol sur trois femmes différentes. L’interprète de Steven Hyde dans la série culte a été libéré sous caution contre 3,3 millions de dollars, et il doit désormais se présenter devant la cour le 24 mars prochain.

Tous les faits qui lui sont reprochés se seraient déroulés il y a près de 20 ans, entre 2001 et 2003. Une première femme de 23 ans affirme qu’il l’a violée entre janvier et décembre 2001, une deuxième, âgée de 28 ans au moment du viol présumé, dit qu’il s’en serait pris à elle en avril 2003 et, toujours selon le bureau du procureur de Los Angeles, une autre femme de 23 ans affirme que l’acteur l’a invitée chez lui la même année avant de l’agresser sexuellement.

Scientologue convaincu

Danny Masterson n’a jamais réagi publiquement aux allégations, mais son épouse, l’actrice Bijou Phillips, n’avait pas hésité à se moquer sur Instagram du rapport de police relayé par Chrissie Carnell-Bixler (femme du chanteur de At the Drive-In, Cedric Bixler-Zavala), une de ses accusatrices. En juin dernier, l’avocat de l’acteur scientologue, Tom Mesereau, avait annoncé qu’il était convaincu que son client serait exonéré des charges qui pèsent contre lui, laissant déjà entendre qu’il plaiderait non coupable.

« Danny Masterson et sa femme sont choqués que ces allégations qui datent de 20 ans résultent en une série de charges déposées aujourd’hui, mais ils sont, tout comme leur famille, confortés par la certitude que la vérité finira par éclater. Les gens qui connaissent M. Masterson savent que ces allégations sont fausses », avait-il déclaré à l’époque.