Miss France 2021 : « On était derrière un plexiglas avec des masques », explique Amandine Petit, après la dédicace polémique en Moselle

CONTROVERSE Au micro de Fun Radio ce mardi, la jeune femme a expliqué avoir appelé à la vigilance et au respect des distances de sécurité

C.W.

— 

Amandine Petit, Miss France 2021.
Amandine Petit, Miss France 2021. — PIERRE VILLARD

Après Sylvie Tellier, c’est au tour d'Amandine Petit, Miss France 2021, de réagir à la polémique de ce début d’année. Invitée le week-end dernier à une dédicace en Moselle qui a suscité de nombreuses critiques, la jeune femme a précisé au micro de Fun Radio ce mardi dans quelles conditions s’était déroulée cette séance.

« On est invité par des lieux différents, là la région Lorraine a tout organisé. Nous on était derrière un plexiglas avec des masques, précise-t-elle. Lors de mon discours j’ai bien dit à tout le monde qu’il fallait respecter les distances de sécurité et faire attention. »

« La gestion du public n’est pas de notre ressort »

Dimanche, au lendemain de cet événement où une foule s’était pressée, la présidente du comité Miss France avait elle aussi apporté quelques précisions. « Nous avons accepté l’invitation du Républicain Lorrain. La gestion du public n’est pas de notre ressort. Mon collègue qui était sur place a constaté que toutes les mesures de sécurité et de distanciation sociale étaient mises en place », expliquait Sylvie Tellier.

Pour rappel, la Moselle est l’un des 15 départements de l’Est de la France où le couvre-feu a été avancé de 20 heures à 18 heures pour éviter une nouvelle flambée de l’épidémie.