Petula Clark condamne l’utilisation de son tube « Downtown » par le terroriste de Nashville

ATTENTAT L’homme qui s'est fait exploser dans son camping-car à Nashville a diffusé la chanson de la star avant de commettre son acte

20 Minutes avec agences

— 

La chanteuse Petula Clark
La chanteuse Petula Clark — Lawrence/Starface

C’est un choc pour Petula Clark. La chanteuse britannique a découvert horrifiée que l’auteur de l’attaque terroriste à Nashville le jour de Noël a diffusé son tube Downtown juste avant de se faire exploser. Identifié comme étant Anthony Warner par le FBI, cet informaticien de 63 ans a garé son camping-car sur la Second Avenue North dans le centre-ville (downtown, en anglais) de Nashville à 1h22 du matin. Comme le relaye le New York Times, il a alors lancé via des haut-parleurs un message d’avertissement pour annoncer une prochaine explosion, suivi du hit des sixties de la chanteuse.

« Je ressens le besoin d’exprimer mon choc et mon incrédulité concernant l’explosion le jour de Noël dans notre ville de la musique bien-aimée. J’adore Nashville et sa population. Pourquoi cet acte violent, laissant derrière une telle dévastation ? Quelques heures après, on m’a dit que la musique en fond de cette étrange annonce, c’était moi, chantant Downtown ! De toutes les chansons, pourquoi celle-là ? », a déclaré l’artiste dans un communiqué publié sur son compte Facebook.

Les théories conspirationnistes sur la 5G

Comme elle le rappelle, sa chanson parle de la joie de se retrouver en centre-ville pour y faire la fête et se remonter le moral lorsqu’on se sent seul et isolé. « Des millions de personnes à travers le monde se sont remontées le moral avec cette chanson joyeuse. Peut-être que vous pouvez lire quelque chose d’autres dans ces paroles, tout dépend de votre état d’esprit. C’est possible », a-t-elle ajouté.

Petula Clark a conclu par un message d’amour à la ville et ses habitants. « Je voudrais prendre Nashville dans mes bras, vous donnez à tous un câlin, et vous souhaiter de l’amour, une bonne nouvelle année en bonne santé », a-t-elle conclu.

Le FBI continue d’enquêter sur les motivations de l’auteur de l’attaque et se penche sur sa peur supposée de la 5G. Le camping-car a explosé devant l’immeuble de la société de téléphonie AT & T, faisant trois blessés et causant plusieurs pannes des services du géant américain des télécoms.