L'affiche du film original de William Friedkin
L'affiche du film original de William Friedkin — Cover Images

CINEMA

Une suite de « L’Exorciste » est en préparation

David Gordon Green, le réalisateur de « Halloween », pourrait bien diriger le projet

Préparez votre eau bénite et vos crucifix, une suite de L’Exorciste se prépare. A l’origine de ce nouveau projet, Blumhouse et Morgan Creek Productions, et il ne s’agira pas d’un remake, comme l’a juré la société détentrice des droits dans un post datant de 2015 qui est resté épinglé depuis sur Twitter. Après trois suites et un préquel ratés, la franchise a eu droit à une série télévisée de deux saisons, liée directement au film original.

Afin de ne pas reproduire les erreurs passées, les studios comptent sur David Gordon Green, le réalisateur de Halloween (2018), pour prendre les commandes de cette suite. Comme le relayent l’ Observer et The Hollywood Reporter, des négociations sont en cours avec le réalisateur, qui connaît bien Blumhouse, puisqu’il s’agit de l'une des sociétés derrière le 11e épisode de la franchise mettant en vedette Jamie Lee Curtis.

De Halloween à L’Exorciste

Le long-métrage de 1973, réalisé par William Friedkin, est un succès resté inégalé pour un film d’horreur, jusqu’à Ça, l’adaptation de 2017 du roman de Stephen King, en termes de rentrées financières, mais aussi critiques. L’Exorciste est le premier du genre à avoir été nommé aux Oscars dans la catégorie Meilleur film, une des dix nominations reçues. Au casting, on retrouvait notamment Max von Sydow et Ellen Burstyn, ainsi que Linda Blair dans le rôle de la jeune adolescente possédée.

Le film original est devenu culte également à cause des nombreuses histoires qui entourent le tournage. Neuf personnes liées au film sont décédées, dont Jack McGowran, mort une semaine après la sortie du long-métrage et qui jouait le grand-père de l’adolescente. Linda Blair et Max von Sydow ont perdu, quant à eux, des proches pendant le tournage. Un incendie a également brûlé la maison dans laquelle le tournage se passait, mais la chambre utilisée pour les scènes d’exorcisme est restée intacte.