Gwen Stefani et ses trois fils luttent contre la dyslexie

HEREDITE La chanteuse a été diagnostiquée en même temps que ses enfants

20 Minutes avec agences
— 
La chanteuse Gwen Stefani
La chanteuse Gwen Stefani — The Photo Access/Cover Images

Cela pourra paraître étonnant, mais Gwen Stefani a traversé la majeure partie de son existence en ignorant qu’elle était dyslexique. C’est seulement lorsque ses trois fils ont été diagnostiqués que la chanteuse de No Doubt a compris qu’elle aussi était atteinte de ce handicap. Et même si cela ne l’a pas empêché d’avoir la brillante carrière qu’on lui connaît, la star comprend désormais mieux les difficultés qu’elle a rencontrées durant sa scolarité.

« J’étais une gentille fille. Je ne faisais rien de mal. C’était juste très difficile de fonctionner dans le cadre de l’école auquel tout le monde était censé se conformer. Et mon cerveau ne fonctionnait pas comme ça ; et c’est toujours le cas. Il fonctionne d’une manière différente et c’est un don que d’autres personnes ne possèdent pas », a-t-elle expliqué à Zane Lowe dans son podcast pour Apple Music.

La donne a changé

Cependant, le contexte est très différent pour Kingston, 14 ans, Zuma, 12 ans, et Apollo, 6 ans, les trois fils que partagent Gwen Stefani avec son ex-mari Gavin Rossdale.

« Ils ont ces écoles et ces professeurs incroyables et ils n’ont pas à se sentir honteux pour ça. Ils comprennent que leur cerveau fonctionne d’une manière différente. Mais c’est le cas de tous nos cerveaux, si vous voyez ce que je veux dire », a ajouté Gwen Stefani.