Paul McCartney approuve le documentaire de Peter Jackson sur les Beatles

HISTOIRE Pour l’artiste, le réalisateur apporte la preuve qu’il n’est pas responsable de la séparation du groupe

20 Minutes avec agences

— 

Les Beatles (de gauche à droite: Paul McCartney, Ringo Starr, John Lennon et George Harrison)
Les Beatles (de gauche à droite: Paul McCartney, Ringo Starr, John Lennon et George Harrison) — KEYSTONE PICTURES / ZUMA / VISUAL Press Agency

Voilà 50 ans que certains fans des Beatles tiennent Paul McCartney pour responsable de la séparation du groupe survenue en 1970. Une légende si tenace que l’artiste de 78 ans avait fini par y croire lui-même, remettant en cause le souvenir plus nuancé qu’il avait de cette rupture. Mais selon lui, Get Back, le documentaire que prépare Peter Jackson sur la création de Let It Be, le dernier album des Beatles, apporte la preuve de son innocence.

En effet, le réalisateur du Seigneur des Anneaux s’est plongé dans les dizaines d’heures d’images et d’enregistrements audio souvent inédits issus des sessions de Let It Be. Autant d’archives à même de réconcilier Paul McCartney avec sa propre mémoire.

La preuve par l’image

« Au fond de moi, j’avais toujours l’idée que ça ne s’était pas passé comme ça, mais j’avais besoin de voir des preuves. Il y a une super photo qu’a prise Linda. C’est ma préférée et on me voit avec John en train de travailler sur une chanson, rayonnants de joie. (…) Ça me rappelle juste que – même si on avait des différends, comme dans toute famille – on s’aimait les uns les autres et, vous savez, ça se voit dans le film », a expliqué Paul McCartney au Sunday Times.

Malheureusement, il faudra patienter avant de partager la joie de Paul McCartney puisque la sortie de Get Back est prévue pour septembre 2021.