Laverne Cox reste sous le choc après avoir été victime d’une agression transphobe

TRANSPHOBIE L’actrice se promenait avec un ami dans un parc de Los Angeles

Caroline Madjar

— 

L'actrice Laverne Cox
L'actrice Laverne Cox — AdMedia/Starface

Laverne Cox est toujours sous le choc. L’actrice de la série Orange Is the New Black a été agressée par un homme alors qu’elle se promenait avec un ami au Griffith Park de Los Angeles.

« Je portais mon masque, j’avais ma capuche sur la tête, je marchais dans le parc et je parlais avec mon ami, quand on a croisé la route de cet homme qui nous a demandé de façon très agressive l’heure qu’il était. Normalement, quand on me parle comme ça dans la rue, j’ignore, ça doit être un truc qui me vient de New York, mais mon ami lui a donné l’heure et cet homme a alors demandé à mon amie "garçon ou fille". Mon ami lui a répondu "va te faire foutre" et, tout ceci s’est passé en quelques secondes, l’homme a attaqué mon ami », a raconté la star dans une vidéo publiée sur son compte Instagram.

Laverne Cox a alors sorti son téléphone pour appeler la police, ce qui fait fuir l’agresseur. « J’ai rangé mon téléphone et essayé de comprendre ce qui venait de se passer. L’homme demande l’heure, puis d’un coup il frappe mon ami. Je suis vraiment sous le choc et déstabilisée », a ajouté la comédienne.

« Ce n’est pas de votre faute »

Si l’actrice récompensée d’un Screen Actors Guild Award a choisi de tout raconter face caméra, c’est pour montrer la réalité des agressions transphobes, « peu importe que vous soyez Laverne Cox ou non ». « Mais qui en a quelque chose à faire si je suis trans ou non ? En quoi cela affecte votre vie ? Dès le départ, cet homme était très agressif, dans sa façon de demander l’heure. Il cherchait les ennuis. Mais chercher les ennuis parce que je suis une personne trans qui se promène en public ? (…) J’ai été harcelée et agressée toute ma vie, rien de tout ça n’est nouveau. (…) Ça ne me choque pas, parce que ça a été comme ça toute ma vie, mais en même temps, ça reste choquant à chaque fois », a confié Laverne Cox, qui a également exprimé sa reconnaissance envers son « ami qui a voulu me protéger ».

« Je ne suis quasiment pas sortie de la semaine, je vais me promener avec un ami et je dois faire quoi ? Rester chez moi tout le temps ? Vivre dans la peur n’est vraiment pas une bonne chose. En ce moment il y a la pandémie, mais même avant, j’ai toujours fait attention à où j’allais, à ce que je portais. Peu importe qui vous êtes, que vous soyez Laverne Cox – peu importe ce que cela veut dire – si vous êtes trans, cela vous arrivera », ajoute la star qui reste traumatisée par l’agression. « Je me demandais ce que j’aurais pu faire différemment et j’ai commencé à me blâmer. Mais non, cette personne était sans doute instable mentalement. On ne faisait que marcher dans un parc. Je crois qu’il est important de me rappeler, et de vous le dire aussi, que quand ce genre de chose arrive, ce n’est pas de votre faute. Il existe des gens qui ne sont pas cool avec vous. Ce n’est ni ma faute ni celle de mon ami. Nous avons le droit de marcher dans un parc. Prenez soin de vous », a conclu Laverne Cox, qui précise que son ami « va bien ».