Opération du cœur : Michel Drucker donne de ses nouvelles et explique « revenir de très loin »

SANTE L’animateur a révélé à RTL avoir subi « une opération très lourde »

C.W.

— 

Michel Drucker a donné de ses nouvelles après son opération du cœur.
Michel Drucker a donné de ses nouvelles après son opération du cœur. — PARIENTE JEAN-PHILIPPE/SIPA

Michel Drucker se rétablit petit à petit. Opéré du coeur en septembre dernier, l’animateur de France 2 a donné de ses nouvelles à RTL ce mardi. « C’est très gentil de penser à moi, je reviens de très loin, j’ai eu un problème cardiaque un peu compliqué, explique-t-il. Je suis hospitalisé depuis plus de trois mois, je suis en rééducation et tous ceux qui sont passés par là, pontage etc., savent ce que ça veut dire… Mais voilà je refais surface peu à peu. La rééducation est lente, douloureuse, mais je tiens bon ».

Une souffrance physique, mais une véritable épreuve psychologique également : « Ça fait 55 ans que je tourne à une cadence élevée et subitement dès le 30 août j’ai été hospitalisé, je suis resté longtemps alité. J’ai gardé le moral, mais j’ai subi une opération très lourde, je suis resté huit heures sur la table d’opération, ce qui est long ». Au passage, Michel Drucker remercie également les médecins et le personnel hospitalier pour leur travail « exceptionnel ».

« J’espère revenir en début d’année »

Quand pourrons-nous revoir Michel Drucker à la télé ? « J’espère revenir en début d’année, on verra ça avec la direction de France 2 et de France Télévisions, répond-il. Je verrai où j’en suis en début d’année, en février mars. Mais je réfléchis à l’après, on verra cela à la rentrée prochaine ». Mais pas de panique, l’animateur devrait bel et bien retrouver son canapé rouge dans les mois à venir. « J’ai eu le temps de réfléchir, c’est vrai que je n’ai pas tout dit et cette nouvelle gouvernance de France Télévisions m’a redonné le moral en disant qu’ils comptaient beaucoup sur moi et avaient besoin de mon passé et la transmission, dit-il. Ça m’a beaucoup encouragé parce que je ne vous cache pas qu’à mon âge lorsque j’ai su que j’allais subir cette opération, j’ai eu quelques doutes sur la suite et fin de ma carrière, mais maintenant j’ai retrouvé le moral. »