Katie Holmes estime que la pandémie l'a rendue meilleure

BON COTE L’actrice en a profité pour se rapprocher de sa fille Suri

20 Minutes avec agences
— 
L'actrice Katie Holmes
L'actrice Katie Holmes — Zuma / Starface

Pour Katie Holmes, la pandémie de coronavirus a été l’occasion de se recentrer sur elle et sa famille. Mieux encore, comme elle l’a confié à Vogue Australie, l’actrice estime que cette année tragique l’a rendue meilleure au même titre que ses proches.

« Les yeux de ma mère étaient plus brillants, les mains de mon père plus fortes et nos étreintes plus fermes. Je pense que nous sommes devenus de meilleures personnes. L’absence de routine, la révélation de vérités qui se trouvaient sous nos yeux, à la surface, le défi d’avancer malgré la peur, et la volonté de s’ouvrir à ce que notre nouveau monde sera sont autant de réalités qui nous ont toutes et tous connectés », a-t-elle écrit, abordant ses retrouvailles avec ses parents après des mois de conversations virtuelles pour cause de confinement.

Profiter du moment présent

En outre, Katie Holmes est reconnaissante envers cette année si particulière pour lui avoir permis de se rapprocher de sa fille Suri Cruise qui a aujourd’hui 14 ans. « Des hobbies comme la couture, la peinture ou l’écriture sont devenues synonymes de satisfaction en plus du simple fait d’avoir du temps à la maison pour simplement vivre, a-t-elle continué.

« Ecouter. Vivre le moment présent sans la pression d’un résultat et plutôt apprécier le rythme naturel d’une mère et de sa fille ont été le plus précieux des cadeaux », a conclu Katie Holmes.