VIDEO. Les stars hollywoodiennes rallient le mouvement #CountEveryVote

PRESIDENTIELLE AMERICAINE Donald Trump et ses soutiens demandent l’arrêt du comptage des voix de l’élection présidentielle américaine

20 Minutes avec agences

— 

Des manifestants à Dallas, au Texas
Des manifestants à Dallas, au Texas — Zuma / Starface

C’est une lutte pour la démocratie à laquelle les stars d’Hollywood prennent part depuis hier. Alors que Donald Trump a demandé l’arrêt et le recomptage des votes de l’élection présidentielle américaine (après s’être autoproclamé vainqueur), ses soutiens manifestent devant les bureaux de vote pour tenter de stopper le comptage des voix par correspondance. Aux cris de « Stop the count », ils perturbent le bon déroulement du dépouillage, les personnes ayant voté par correspondance étant en faveur de Joe Biden, le candidat démocrate.

Les stars, dont la voix porte et qui soutiennent l’ancien vice-président américain, ont donc rejoint ceux qui demandent à ce que toutes les voix soient comptées. Rihanna a ainsi changé son compte Instagram pour qu’apparaisse en premier « Comptez toutes les voix, nous attendrons », reprenant ainsi les propos Joe Biden qui appelle à la patience. Katy Perry a, de son côté, partagé une image sur son compte Instagram rappelant que « chaque Américain compte ». Demi Lovato a écrit que « notre démocratie et notre liberté valent d’attendre ». Même demande du côté d’Alyssa Milano sur Twitter et Amy Schumer sur Instagram.

Respect de la démocratie

Eva Longoria a elle aussi rappelé l’une des bases de la démocratie.

« Nos gouvernants sont choisis par le peuple. Cela signifie, pour qu’une vraie démocratie fonctionne, nous devons compter tous les votes. Restons calmes et comptons », a-t-elle écrit. Un propos également relayé par Ellen DeGeneres.

Morgan Freeman demande lui aussi de compter chaque vote sur Twitter, tout comme Mark Hamill qui s’est engagé dans le Lincoln Project contre la « tyrannie de Donald Trump » qui dénie le droit de vote. Mak Ruffalo rappelle également sur Twitter que le pays, ancienne colonie britannique, a « travaillé dur » pour avoir « une démocratie ».