VIDEO. Dan Reed tourne la suite du documentaire « Leaving Neverland »

PEDOPHILIE La famille de Michael Jackson tente de mettre des bâtons dans les roues du réalisateur

20 Minutes avec agences

— 

Le chanteur Michael Jackson
Le chanteur Michael Jackson — Ferrari / Starface

Wade Robson et James Safechuck, les deux hommes qui accusent Michael Jackson d’avoir abusé d’eux sexuellement quand ils étaient enfants, ont encore des choses à dire. Dan Reed, qui a recueilli leurs témoignages dans Leaving Neverland, tourne actuellement la suite. Il a filmé les deux hommes au tribunal lors de leurs différends judiciaires avec MJJ Productions et MJJ Ventures à la Cour Supérieure de Los Angeles.

Les représentants légaux des sociétés de Michael Jackson n’ont visiblement pas été ravis de voir les caméras du cinéaste dans la salle d’audience. Comme le relaye Deadline, Dan Reed et sa société Amos Pictures ont reçu une assignation leur demandant de remettre tout leur matériel et films relatifs à Leaving Neverland et son éventuelle suite.

Soutiens et assignations

Dan Reed s’y est opposé, arguant qu’il était résident britannique et que sa société n’opérait pas en Californie, ce qui rend impossible la saisie de son travail par un juge californien. D’autre part, le documentariste réalise cette suite pour le compte de la chaîne britannique Channel 4, qui lui a apporté son total soutien. « En particulier, nous, à Channel 4, nous opposons à leurs efforts d’utiliser des assignations pour essayer de contraindre Reed et sa société à remettre tous les matériaux non publiés et traîner ce journaliste à faire des dépositions », a déclaré Louisa Compton, responsable de l’information de Channel 4, dans la requête de 79 pages déposée par Dan Reed en réponse à son assignation. Elle a également rappelé « la solide protection légale de la liberté d’expression » et du travail des journalistes à laquelle les Etats-Unis comme le Royaume-Uni sont soumis.

Pour l’instant, HBO, qui avait diffusé Leaving Neverland, n’est pas associée à cette suite. La chaîne américaine est en procès avec le clan Jackson qui l’accuse de rupture de contrat. En 1992, afin de diffuser un concert de Michael Jackson, la chaîne avait passé un accord avec le roi de la pop dans lequel elle s’engageait à ne pas le dénigrer.