VIDEO. Ron Howard annonce réunir le casting de « Happy Days » pour soutenir Joe Biden

PRESIDENTIELLE AMERICAINE L'acteur et réalisateur a promis que son ami et collègue, Henry Winkler, interprète de Fonzie, sera présent lui aussi

20 Minutes avec agences

— 

Les acteurs Henry Winkler et Ron Howard
Les acteurs Henry Winkler et Ron Howard — Chris DELMAS / VISUAL Press Agency

Difficile d’imaginer que qui que ce soit s’attendait à une réunion virtuelle de l’équipe de Happy Days. Et pourtant, sa star, le réalisateur Ron Howard, a annoncé sur Twitter que tous les membres du casting (ceux qui sont encore en vie, en tout cas) vont se retrouver, pour soutenir le parti démocrate du Wisconsin, état clé dans la course à la présidentielle qui oppose Joe Biden au président américain Donald Trump.

« L’élection la plus importante de nos vies arrive bientôt et le Wisconsin est un état qui peut basculer et qu’il faut absolument remporter. Je suis ravi d’annoncer la réunion de Happy Days au bénéfice des démocrates du Wisconsin, le 25 octobre », a-t-il indiqué sur son compte, précisant que tous les fans pouvaient y assister en direct (virtuellement bien sûr), en faisant un don de n’importe quel montant.

Presque au complet

Pendant cet événement, les acteurs et actrices raconteront les coulisses de la série culte et répondront aux questions des fans. Et parmi les figures incontournables de la série, Ron Howard a annoncé qu’il serait rejoint par Henry Winkler, l’inoubliable Fonzie, ainsi que par Anson Williams (Potsie), Don Most (Ralph Malph) et Marion Williams (Marion Cunningham). Les regrettés Al Molinaro, Erin Moran et Tom Bosley, qui interprétaient respectivement Al, le patron du bar préféré de Richie, Joanie, la sœur de ce dernier et Howard Cunningham, son père, seront les trois grands absents de cette soirée qui s’annonce pleine de nostalgie. Le choix du Wisconsin n’est évidemment pas innocent, puisque toute la série se déroule à Milwaukee.

Créée en 1974, Happy Days a été diffusée pendant 11 saisons aux Etats-Unis et s’est rapidement imposée comme un des programmes les plus populaires de l’histoire de la télévision américaine, générant pas moins de 7 séries spin-offs.