VIDEO. Election présidentielle américaine : Kanye West lance son premier clip de campagne

MAISON BLANCHE Le rappeur ne semble pas très à l'aise dans cette vidéo d'1 minute et 22 secondes de maladresse totale

20 Minutes avec agences

— 

Le rappeur et candidat à la présidentielle américaine Kanye West
Le rappeur et candidat à la présidentielle américaine Kanye West — Matrix Media / Starface

La campagne présidentielle de Kanye West est passée à une nouvelle étape : celle des clips de campagne. Le rappeur apparaît dans le clip, au milieu d’images de familles qui prient, mettant en avant le pouvoir de la religion et de la foi.

« Mes chers Américains, pour que nous puissions prospérer, nous devons agir avec foi, avec la certitude que nous agissons dans la bonne voie, pour faire le bien. Nous allons construire un pays plus fort grâce à des familles plus fortes. Les familles sont le ciment de notre société, de notre nation, le genre de peuple que Dieu veut que nous soyons », lance l’artiste, manifestement peu rodé à l’exercice et en train de lire son texte.

Pas dans son élément

L’impact de ce clip de campagne risque de rester limité, tout comme celui d’une candidature de l’interprète de I Am A God, qui a un temps inquiété le camp démocrate pour sa capacité à siphonner des voix destinées à Joe Biden. Pour le moment, Kanye West est inscrit sur les scrutins de 12 états américains seulement, la plupart ancrés profondément dans le camp républicain, comme le Kentucky, l’Oklahoma, l’Arkansas, la Louisiane, l’Utah, l’Idaho, l’Iowa ou le Tennessee. Preuve qu’il a bien conscience de la faible probabilité d’être élu : Kanye West demande à la fin de sa vidéo d' « écrire Kanye West » sur les bulletins de vote.

Seul ce système, appelé « write-in candidate », pourrait lui permettre d’accéder à la Maison Blanche.

A trois semaines des élections néanmoins, les publicités de campagne sont par ailleurs très rares à la télévision américaine, comme le rappelle Deadline. Il y a donc peu de chances pour que cette vidéo soit vue par les électeurs potentiels du rappeur. Restent ses 30 millions d’abonnés sur Twitter… Mais seront-ils convaincus par ce clip maladroit ? Réponse le 3 novembre prochain.