Mariah Carey accuse sa sœur d’avoir essayé de la vendre à un proxénète

MUSIQUE La diva avait promis de faire des révélations choc dans son autobiographie

20 Minutes avec agences

— 

La chanteuse Mariah Carey
La chanteuse Mariah Carey — Face to Face / Starface

Mariah Carey avait annoncé une autobiographie sans langue de bois et elle n’avait pas menti. Non seulement elle s’est livrée par écrit dans The meaning of Mariah Carey comme jamais, mais sur les plateaux télé, où elle assure la promotion de l’ouvrage, l’interprète de Hero est tout aussi cash. C’est ainsi qu’elle a raconté comment sa sœur a tenté de la vendre à un proxénète, lors de son passage dans The Oprah conversation, ainsi que le relaye ET Online.

« Quand j’avais 12 ans, ma sœur (Allison) m’a droguée avec du valium, m’a présenté un ongle rose plein de cocaïne, m’a brûlée au troisième degré et a essayé de me vendre à un proxénète », a lu Oprah Winfrey sur le plateau, sous l’approbation de la diva.

Un frère « extrêmement violent »

Mariah Carey ajoute que sa sœur était « perturbée et traumatisée » et affirme également dans son livre que son frère, Morgan, était « extrêmement violent ». Des comportements qu’elle explique par leur enfance, différente de la sienne. Son frère et sa sœur ont respectivement dix et sept ans de plus qu’elle : la chanteuse a confié à Oprah Winfrey qu’ils étaient « déjà abîmés » quand elle est venue au monde.

Mariah Carey fait par ailleurs référence à eux comme « ex-frère » et « ex-sœur », et raconte qu’ils ont vendu de nombreuses histoires à son sujet aux tabloïds. Quant à sa relation avec sa mère, qu’elle appelle par son prénom (Patricia), la chanteuse les juge « toujours compliquées ».

Néanmoins, Mariah Carey n’est pas dans la rancœur. « J’ai essayé d’être juste (en écrivant ses mémoires). (…) Quand vous réussissez, vous devenez une cible, vous devenez vulnérable. Mais je n’en serais pas arrivée là si on ne m’avait pas fait toutes ces choses, si je n’avais pas été traînée dans la boue, si je n’avais pas été traitée par certaines personnes comme un distributeur de billets avec une perruque sur la tête », a déclaré Mariah Carey.