Nicolas Bedos, lassé des mesures anti Covid-19, lance un appel à la rébellion

POLEMIQUE Nicolas Bedos vient de signer un texte appelant à arrêter les masques et les gestes barrières

A.D.

— 

Le réalisateur Nicolas Bedos à Rome en 2019.
Le réalisateur Nicolas Bedos à Rome en 2019. — Maria Laura Antonelli/AGF/SIPA

Un appel à arrêter les masques et les gestes barrières ! Au lendemain de l’annonce de nouvelles mesures dans certaines zones visant à ralentir la propagation de la pandémie de coronavirus, Nicolas Bedos a publié ce jeudi sur les réseaux un texte où il exprime son ras-le-bol de la situation, qui fait polémique sur la Toile.

« Bon, allez, soyons francs : Arrêtez tout. TOUT. Les masques. Les confinements. Excepté face à vos parents très fragiles (quand ils le souhaitent, ce qui n’était pas le cas de mon père, meurtri à mort d’être privé de notre amour) », commence-t-il, faisant allusion à la mort de son père, Guy Bedos, en mai dernier, à l’âge de 85 ans.

« Vivez à fond, tombez malades »

Le réalisateur invite les Français à former des clusters : « Vivez à fond, tombez malades, allez aux restaurants, engueulez les flicaillons, contredisez vos patrons et les lâches directives gouvernementales. Nous devons désormais vivre, quitte à mourir (nos aînés ont besoin de notre tendresse davantage que de nos précautions). On arrête d’arrêter. On vit. On aime. On a de la fièvre. On avance. On se retire de la zone grise. Ce n’est pas la couleur de nos cœurs. »

Un message jugé par une majorité d’internautes de « stupide », « égoïste » et « irresponsable ». « J’imagine que les soignants morts de la Covid en tentant de maintenir en vie d’autres malades infectés auraient eux aussi, aimer continuer à goûter leurs vies », souligne l’un d’eux.