Meghan Markle dément avoir collaboré avec les journalistes, auteurs d’un livre sur son couple

RUMEUR La duchesse de Sussex est toujours en procès avec les éditeurs du « Mail on Sunday » et du « MailOnline »

20 Minutes avec agences

— 

La duchesse de Sussex, Meghan Markle
La duchesse de Sussex, Meghan Markle — Starface

Les avocats de Meghan Markle sont catégoriques : leur cliente ne donne aucune information sur sa vie privée aux journalistes et en particulier à ceux qui ont écrit un livre sur son couple. Dans leur ouvrage Finding freedom : Harry and Meghan and the making of a modern family, Carolyn Durrand et Omid Scobie évoquent notamment la lettre au cœur du procès qui oppose la duchesse de Sussex aux éditeurs du Mail on Sunday et du MailOnline. Et pour les avocats des tabloïds britanniques, les auteurs sont bien trop informés pour ne pas avoir été en contact avec l’épouse du prince Harry. Selon eux, Meghan Markle se sert de ses amis et attachés de presse pour diffuser des informations personnelles.

Si tel était le cas, cela servirait leur affaire au tribunal. Meghan Markle accuse en effet les éditeurs d’intrusion dans sa vie personnelle alors qu’elle-même refuse de faire le jeu des médias en exposant sa vie privée.

En attendant le procès

Faux, ont rétorqué les avocats de la mère d’Archie au cours de cette audience préliminaire. « La plaignante et son mari n’ont pas collaboré avec les auteurs du livre, ils n’ont pas été interviewés et n’ont fourni aucune photo aux auteurs », a déclaré à la Cour l’avocat de Meghan Markle, Me Justin Rushbrooke. Par ailleurs, comme le relaye le Hollywood Reporter, l’un des deux journalistes ayant écrit cet ouvrage, Omid Scobie, a envoyé une attestation, ajoutée au dossier, affirmant que « toute suggestion laissant entendre que le duc et la duchesse ont collaboré au livre est fausse ». Le procès opposant Meghan Markle aux tabloïds doit s’ouvrir en janvier.