Caitlyn Jenner ne s'est jamais sentie à l'aise en tant que garçon

GENRE La star regrette d’avoir été un mauvais parent pour ses enfants parce qu’elle se focalisait sur sa recherche d’identité

20 Minutes avec agences

— 

La star de la télé-réalité et ancienne championne olympique Caitlyn Jenner
La star de la télé-réalité et ancienne championne olympique Caitlyn Jenner — Zuma / Starface

Avant de sa transition de genre en 2015, Caitlyn Jenner a passé sa vie à se sentir mal à l’aise dans l'identité masculine qui lui a été assignée à la naissance.

« Je n’ai jamais été à l’aise avec mon identité, même quand j’étais très jeune. J’étais fascinée par les vêtements de ma sœur, jamais à l’aise dans mes baskets. Mais tu ne dis rien, tu vois ? », s’est-elle souvenue lors d’un entretien avec Rob Lowe pour son nouveau podcast Literally.

Mais comme elle le rappelle, dans les années 1950 et 1960, alors qu’elle grandissait, le terme « transgenre » n’existait même pas. Alors Caitlyn Jenner a longtemps cherché à se conformer aux normes de son genre. Une lutte intérieure qui, de son propre aveu, a fait d’elle un mauvais parent pour ses enfants.

De nombreux regrets

« Ces années-là, je n’étais pas un bon parent. J’ai eu quatre enfants. J’étais trop occupée à me débattre avec mes propres problèmes et avec moi-même, a admis Caitlyn Jenner. Je regrette beaucoup de ne pas avoir été plus présente pour mes jeunes enfants. »

Un manquement que n’a pas manqué de lui rappeler le clan Kardashian qui l’a progressivement exclue même si elle reste en contact avec ses deux filles Kendall et Kylie Jenner.