Coronavirus : Baz Luhrmann reprend le tournage de son biopic d’Elvis

CINEMA Il devra cependant attendre la fin de la période de quarantaine de sa star, Tom Hanks

20 Minutes avec agences

— 

Le réalisateur Baz Luhrmann
Le réalisateur Baz Luhrmann — GUERICOLAS / STEPH / VISUAL Press Agency

Le tournage d’Elvis, le biopic très attendu du King par Baz Luhrmann, avait fait les frais, bien avant le reste de l’industrie cinématographique, de l’épidémie de coronavirus. En plein début de pandémie, alors que le réalisateur australien démarrait la production de son film, une des stars du casting, Tom Hanks, avait contracté la maladie, interrompant d’emblée le tournage. Six mois plus tard, l’équipe est à nouveau au travail, et le cinéaste semble plus que soulagé.

« Comme disait Elvis, on est repartis pour ''taking care of business''. C’est un privilège dans ce moment sans précédent dans le monde que Tom Hanks a pu revenir en Australie pour retrouver Austin Butler (qui interprète le chanteur) et toute notre équipe pour reprendre la production d’Elvis », a-t-il déclaré dans un communiqué relayé par Deadline.

Soutien constant

En mars, Baz Lurhmann avait annoncé que malgré l’interruption de tournage, il restait déterminé à filmer le biopic dans le Queensland, en Australie, et qu’il reviendrait dès que possible. « En fait, nous n’allons même pas démonter les décors », avait-il assuré à l’époque.

Aujourd’hui, il remercie le gouvernement et les autorités locales, qui ont permis à toute l’équipe de reprendre le travail en toute sécurité. « Je ne peux assez mettre en avant à quel point l’Etat du Queensland et les habitants du Queensland en général, ont soutenu ce film », a-t-il ajouté, précisant que le tournage reprendrait dès la fin de la période de quarantaine de Tom Hanks, qui s’étendra sur deux semaines.

Elvis racontera l’ascension de l’un des chanteurs les plus populaires de l’histoire de la musique et s’intéressant à sa relation avec le Colonel Parker, son énigmatique manager. Le film est prévu pour une sortie fin 2021.