Harcelée par des soutiens de Donald Trump, Cardi B a dû engager un détective privé

HARCELEMENT La rappeuse affirme qu'elle continuera quoi qu'il arrive à faire entendre ses opinions politiques

20 Minutes avec agences
— 
La rappeuse et actrice Cardi B
La rappeuse et actrice Cardi B — PIP/Polaris/Starface

Cardi B est prête à contre-attaquer. Harcelée par des soutiens de Donald Trump (qui lui reprochent ses prises de position définitivement contre le président des Etats-Unis), la rappeuse a révélé qu’elle avait dû demander de l’aide à des professionnels pour retrouver les trolls les plus virulents, qui l’avaient très clairement menacée.

« Les soutiens de Trump sont dégradants. Ils se moquent de moi. Mais je les ignore, je m’en fous. Je vais vous dire un truc : ce genre de merde devient tellement intense qu’un soutien de Trump a posté mon adresse et a encouragé les gens à brûler ma maison. J’ai littéralement dû engager un détective privé et faire en sorte que la police arrête ce mec. C’était un putain d’ado. Ses parents étaient choqués », a-t-elle révélé dans une vidéo sur Instagram Live relayée par Cosmopolitan.

Continuer la lutte

Pour autant, cette expérience n’a pas dissuadé l’artiste de se faire entendre sur les réseaux. Et l’interprète de WAP a assuré qu’elle continuerait à se servir de sa plate-forme pour parler de son engagement politique. « Ce n’est pas un secret que j’utilise ma plateforme pour encourager les gens à voter. J’adore la politique. Je soutiens le parti démocrate. Tout le monde sait que je n’ai pas envie de toucher à Trump », a ajouté la star.

Le mois dernier, Cardi B était allée jusqu’à interviewer le candidat démocrate à la Maison Blanche, Joe Biden, évoquant avec lui des sujets aussi variés que la sécurité sociale, le mouvement Black Lives Matter ou encore son adversaire républicain.