Kanye West affirme avoir dépensé 50 millions de dollars pour ses messes dominicales

RELIGION Le rappeur a voulu diffuser la parole de Dieu partout dans le pays

20 Minutes avec agences

— 

Le candidat à la présidentielle américaine Kanye West lors de sa visite à la Maison Blanche en 2018
Le candidat à la présidentielle américaine Kanye West lors de sa visite à la Maison Blanche en 2018 — Chris Kleponis / Polaris / Starface

Kanye West n’est pas du genre à faire dans la demi-mesure. Et le rappeur l’a prouvé quand il a révélé à son ami Nick Cannon, lors d’une interview sur YouTube, combien lui ont coûté les « Sunday Service », ses messes festives qu’il a organisées un peu partout aux Etats-Unis en 2019.

« J’ai dépensé tout l’argent que je gardais pour le marketing de Yeezy pour le Sunday Service. Chaque dollar. J’ai dépensé 50 millions de dollars pour le Sunday Service », a confié le mari de Kim Kardashian.

Une somme énorme, mais qui fait sens lorsqu’il a réalisé que la chorale et le groupe qui l’accompagnaient à chaque fois se sont posés un peu partout, de Coachella en Californie (où Kanye West avait fait construire une colline), à Washington, à Houston, en Lousiane, dans l’Ohio, et même en Jamaïque !

Sans effort

Pour expliquer pourquoi il pouvait se permettre de dépenser une somme aussi folle dans ces spectacles religieux probablement peu lucratifs, puisqu’ils étaient en général gratuits, Kanye West a donné une réponse à la Kanye West : il n’a pas besoin de marketing puisque sa marque Yeezy cartonne sans effort…

« J’ai emmené 120 personnes en Jamaïque. Mais les Yeezys se vendent toutes seules donc au lieu de payer de la pub, j’ai investi dans mon église. J’ai investi dans le gospel. J’ai investi dans Jésus », a-t-il lancé à Nick Cannon.

L’artiste peut se permettre de telles extravagances : d’après le magazine Forbes, Ye est l’artiste masculin qui a gagné le plus d’argent sur les 12 dernières années, avec 170 millions de dollars.