Seth Rogen a laissé pousser sa barbe pendant 10 mois pour une scène de 15 secondes dans son dernier film

CINEMA L'acteur ne supportait pas l'idée de porter une fausse barbe

20 Minutes avec agences
— 
L'acteur Seth Rogen
L'acteur Seth Rogen — PictureLux / Starface

Qui a dit que Seth Rogen n’était pas impliqué à 100 % dans ses rôles ? L’acteur, qui pour son nouveau film An American Pickle joue un homme de 1920 qui se retrouve bloqué 100 ans dans une cuve de cornichon et qui se réveille dans un Brooklyn moderne qu’il ne connaît évidemment pas, a révélé à Insider qu’il détestait tellement les fausses barbes au cinéma qu’il avait décidé de laisser pousser la sienne… pendant 10 mois ! Après avoir tourné toutes les scènes de Herschel, son personnage, il s’est en effet rasé pour jouer le rôle de son arrière-petit-fils, Ben. Mais une idée de dernière minute l’a forcé à tout reprendre à zéro (du point de vue de sa pilosité faciale en tout cas)

« On a pensé à une séquence de 15 secondes à tourner, donc j’ai laissé pousser ma barbe pendant 10 mois juste pour qu’on puisse le faire », a-t-il expliqué, hilare, à la publication.

Un pognon de dingue

Pour autant, Seth Rogen n’a même pas envisagé de tourner le film autrement, même si, comme il le reconnaît aujourd’hui, cette décision a entraîné des coûts supplémentaires non-négligeables.

« Tout le temps et l’argent qu’on a consacré à cette barbe, toutes les discussions et les réflexions, c’était fou, c’est pas comme si on s’était dit qu’il allait laisser pousser la barbe et que tout irait bien, de temps en temps il n’en pouvait plus et il faisait ''J’en peux plus de cette merde, je veux m’en débarrasser'' », a révélé le co-scénariste et co-producteur de l’acteur, Evan Goldberg.

Aujourd’hui, Seth Rogen porte une barbe, mais très bien taillée.

« C’est quand même plus agréable pour moi », conclut-il.