Présidentielle américaine : Kanye West donne officiellement le nom de sa colistière

ELECTIONS L’artiste a réitéré sa volonté d’aller jusqu’au bout

20 Minutes avec agences

— 

Le rappeur et candidat à l'élection présidentielle Kanye West
Le rappeur et candidat à l'élection présidentielle Kanye West — Ron Sachs/picture-alliance/Cover Images

Les ambitions présidentielles de Kanye West se précisent. Le rappeur, qui a annoncé le mois dernier son intention de se présenter aux élections de novembre prochain, a réussi de justesse lundi à se présenter sur les scrutins en Arkansas, en présentant les mille signatures nécessaires, quinze minutes avant la limite légale, d’après TMZ.

Et lors de son inscription sur la liste des candidats, il a donné une information importante pour ceux qui suivent son étrange campagne : le nom de sa colistière. Une certaine Michelle Tidball, habitante de Cody, Wyoming (où l’artiste possède un ranch) et accessoirement « coach de vie biblique ».

Et Dieu dans tout ça

Si Michelle Tidball n’a pour le moment rien confirmé de son côté, il semblerait que Kanye West ne lui ait pas vraiment laissé le choix, puisqu’elle était déjà citée sur les scrutins lorsqu’il s’est inscrit sur les listes dans le Missouri, la semaine dernière… Les quelques traces qu’il reste encore de cette femme de 57 ans sur la Toile (selon le Daily Mail, elle aurait effacé sa présence digitale ces derniers jours) ne donnent que des informations sporadiques sur sa vie. On sait cependant qu’elle affirme avoir reçu la visite de Dieu alors qu’elle n’avait que 6 mois et qu’elle était à l’article de la mort. Dieu lui aurait alors parlé de sa destinée et de sa vie, ce qui l’aurait naturellement conduite à s’engager pour « le servir chaque jour de [sa] vie ».

Kanye West a en tout cas réaffirmé récemment qu’il était sérieux dans ses ambitions présidentielles, mais d’après TMZ, les autorités seraient actuellement en train de déterminer si les signatures recueillies par son équipe de campagne sont valides, alors que des questions se posent sur la manière dont elles ont été obtenues. Prochaine étape : obtenir 5.000 signatures avant mercredi, pour l’inscription dans l’Ohio, considéré comme un « swing state », qui donne souvent des indications sur le candidat qui a le plus de chances de l’emporter.