Brigitte Bardot va porter plainte contre une agence immobilière qu’elle accuse « d’escroquerie »

JUSTICE L’actrice intente un procès contre l’agence immobilière Barnes. Celle-ci plaide la « confusion »

J.S.-M.

— 

Le 22 mai 2018, Brigitte Bardot était de bonne humeur. Ce n'est pas le cas cette semaine.
Le 22 mai 2018, Brigitte Bardot était de bonne humeur. Ce n'est pas le cas cette semaine. — Remy de la Mauviniere/AP/SIPA

Brigitte Bardot veut qu’on lui « foute la paix. » Ce n’est pas la première fois que l’actrice légendaire demande, fermement, un peu de calme. Ce n’est pas non plus la première fois qu’elle est plongée dans une affaire d’escroquerie immobilière.

Elle a déclaré sur Twitter ce mercredi qu’elle « intente un procès en dommages et intérêts » contre l’agence immobilière Barnes. Brigitte Bardot précise :

La publicité de vente d’une luxueuse villa qui m’aurait appartenu à Peymeinade est une escroquerie de taille inventée par l’agence Barnes pour s’en servir de publicité. Je ne connais pas cette propriété, je n’y ai jamais mis les pieds, je n’en suis pas propriétaire. »

Ce bien situé près de Cannes compte quatorze chambres, cinq salles de bains, deux piscines. Avec sa vue mer, la villa est estimée à 5,9 millions d’euros.

« Il doit s’agir d’une confusion. Nous ne traitons pas ce bien », commente Barnes auprès de Nice-Matin. Le service communication n’a pas répondu à 20 Minutes, ce mercredi soir.