Drake : Pourquoi il peut « détruire » l’industrie musicale s’il devient indépendant

MUSIQUE Le rappeur est un des artistes les plus rentables de la décennie

20 Minutes avec agences

— 

Le rappeur Drake
Le rappeur Drake — Matrix Media / Starface

Pour la plupart des majors qui dominent l’industrie musicale, une poignée d’artiste assure la rentabilité du business. Par exemple, s’il venait à l’esprit de Drake de passer en indépendant, il s’agirait d’un véritable cataclysme pour Republic Records, filiale d’Universal Music Group. C’est en tout cas ce qu’affirme Steve Stoute, homme d’affaires et cadre du secteur. « Si Drake remportait un Grammy avec son nouvel album et était entièrement indépendant, il ferait 10 millions de dollars par semaine pendant 60 p*tain de semaines, a-t-il affirmé lors d’une conversation avec le rappeur Russ. Si Drake devient indépendant, le business de la musique est mort. »

La poule aux œufs d’or

Evidemment, les propos de Steve Stoute concernant l’influence de Drake sur l’industrie musicale sont peut-être un peu exagérés. Mais tout de même, en un peu plus de dix ans de carrière, il n’y a pas un titre du rappeur qui ne se soit pas logé en tête des classements.

Ça a encore été le cas il y a quelques moi avec Toosie Slide, arrivé en première position du Hot 100 dès sa sortie. Une poule aux œufs d’or qui ferait trembler l’industrie si elle décidait de voler de ses propres ailes.