Divorce, internement, troubles bipolaires… Kim Kardashian appelle à la « compassion » envers Kanye West

BIPOLAIRE L’épouse du rappeur s’est exprimée pour la première fois sur sa santé mentale et appelle à faire preuve de compassion envers lui, après une nouvelle série de tweets virulents

20 Minutes avec agences

— 

Kanye West et Kim Kardashian West, en novembre 2019 à New York.
Kanye West et Kim Kardashian West, en novembre 2019 à New York. — Stephen Lovekin/REX/SIPA

Kanye West a effacé tous la plupart de ses messages récents, mais Twitter n’oublie pas. Dans une série de tweets qui suscite – une nouvelle fois – l’inquiétude concernant sa santé mentale, relayée par Metro, le rappeur s’est livré à des révélations toujours plus étranges, affirmant notamment qu’il tentait de divorcer de sa femme Kim Kardashian West depuis 2018. Sans préciser pourquoi il n’a pas réussi.

« J’essaie de divorcer de Kim depuis qu’elle a rencontré Meek au Warldorf pour parler de ''réforme carcérale'' », a-t-il posté, en référence à la rencontre entre la star de la téléréalité et le rappeur Meek Mill en novembre 2018. S’il ne semble pas en vouloir à son confrère, il n’en est pas de même pour son épouse. « Meek c’est mon pote j’ai rien contre lui il était respectueux, mais Kim n’était pas à sa place. Je pèse 5 milliards de dollars, et plus que ça grâce au Christ », a ajouté l’interprète de I Am A God, dans ce qui ressemble à un délire narcissique.

Kris Jenner, aussi, prise pour cible

Dans une autre série de messages tout aussi insultants, Kanye West s’attaque à sa belle-mère, Kris Jenner. Il l’accuse notamment de tenter, avec sa femme, de le faire interner, et la compare à Kim Jong-Un.

« Voilà mon tweet pour les femmes ce soir… Kris Jong-Un », tweete Kanye West, avant d’aller encore plus loin en partageant une capture d’écran d’un texto qu’il lui a envoyé. « C’est Ye, t’es prête à parler ou tu veux partir en guerre », écrit-il, ajoutant en légende « La Suprématie blanche à son paroxysme ».

Selon le tabloïd britannique The Sun, le rappeur s’est réfugié dans son bunker tout équipé, situé dans un ranch dans le Wyoming pour échapper à femme et sa belle-mère. Il a d’ailleurs reçu la visite de l’humoriste Dave Chappelle, « envoyé par Dieu et un vrai ami ».

Kim Kardashian appelle à la « compassion et l’empathie »

Kim Kardashian West s’est exprimée, ce mercredi, pour la première fois sur la santé mentale de son mari, via une story Instagram. L’épouse du rappeur rappelle qu’il souffre de troubles bipolaires.

« Je n’ai jamais parlé publiquement de la façon dont cela nous a touchés à la maison parce que je suis très protectrice envers nos enfants et le droit à la vie privée de Kanye en ce qui concerne sa santé. Mais aujourd’hui, je pense que je devrais commenter cela à cause de la stigmatisation et des idées fausses sur la santé mentale », a-t-elle écrit. « Ceux qui comprennent les maladies mentales ou même les comportements compulsifs savent que la famille est impuissante, à moins que la personne ne soit mineure », explique-t-elle en demandant à tout un chacun de ne pas « porter de jugement. ».

« Je comprends que Kanye fasse l’objet de critiques parce qu’il est une personnalité publique et que ses actions peuvent susciter par moments des opinions et des émotions fortes. C’est une personne brillante mais compliquée qui, en plus de la pression d’être un artiste et un homme noir, a vécu la perte douloureuse de sa mère, et doit faire face à la pression et à l’isolement exacerbés par ses troubles bipolaires », a-t-elle également ajouté. « Ceux qui sont proches de Kanye connaissent son cœur et savent que ses mots ne reflètent parfois pas à ses intentions », poursuit-elle.

« Je demande gentiment aux médias et au public de nous offrir la compassion et l’empathie nécessaires pour que nous puissions surmonter cette épreuve. Merci à ceux qui ont exprimé leur inquiétude sur le bien-être de Kanye et pour votre compréhension », a-t-elle conclu.