Meghan Markle encourage les jeunes filles à s'engager pour changer le monde

EGALITE L’actrice et activiste était invitée aux côtés de Michelle Obama et Hillary Clinton

20 Minutes avec agences

— 

Meghan, duchesse de Sussex, pendant le Girl Up Summit 2020
Meghan, duchesse de Sussex, pendant le Girl Up Summit 2020 — Ferrari / Starface

C’est par vidéoconférence que la duchesse de Sussex s’est exprimée lors du sommet Girl Up, organisé par les Nations Unies. Meghan Markle a encouragé les jeunes femmes du monde entier à se serrer les coudes et à s’élever les unes les autres, que ce soit en ligne ou dans la vie.

« La compassion est la radicalité de notre époque. La compassion, c’est de voir la souffrance et la peine des autres et de se dire qu’il est de notre devoir d’essayer de la régler », a-t-elle notamment déclaré, répétant un des préceptes du Dalaï-Lama, dont elle est une grande admiratrice.

« Je vous encouragerai, avec mon mari et Archie, alors que vous continuerez à manifester, à militer et à faire avancer le monde », a assuré l’épouse du prince Harry.

Engagement durable

Meghan Markle avait été invitée lors de ce sommet féministe aux côtés de l’ancienne First Lady Michelle Obama et l’ancienne candidate malheureuse aux élections présidentielles Hillary Clinton, ainsi que son amie Priyanka Chopra.

Le sommet Girl Up a été créé par l'ONU en 2010 pour soutenir les branches locales de l’organisation qui sont centrées sur l’éducation des jeunes filles. L’activisme de Meghan Markle n’est pas récent, elle qui avait écrit à l’âge de 11 ans une lettre à Hillary Clinton et à d’autres figures politiques de l’époque dans laquelle elle se plaignait d’une publicité pour une marque de savon qui laissait entendre que la place des femmes était dans la cuisine. Vingt-six ans plus tard, la ferveur de l’actrice et duchesse n’a apparemment pas faibli.