Procès R. Kelly : Le procureur fédéral réclame l'anonymat des jurés

AGRESSIONS SEXUELLES Les autorités craignent que le chanteur ne tente de les influencer

20 Minutes avec agences

— 

Le chanteur de R&B R. Kelly
Le chanteur de R&B R. Kelly — Nancy Kaszerman / ZUMAPRESS / VISUAL Press Agency

R. Kelly est-il une menace pour les jurés de son procès à venir, prévu à New York ? C’est en tout cas ce que semblent penser les procureurs fédéraux en charge de l’affaire, qui d’après TMZ ont demandé au juge que l’identité des membres du jury soit protégée. Ils réclament notamment que toutes les personnes appelées à décider du sort de la star soient escortées par les forces de l’ordre en arrivant et sortant du tribunal, mais soient également protégées et isolées de la presse pendant leur pause pour déjeuner.

« Ces mesures sont nécessaires pour protéger les jurés et assurer que le processus soit administré de manière juste », estiment-ils.

Maître chanteur

Le gouvernement affirme que R. Kelly est connu pour « ses manœuvres coercitives où il force les femmes à écrire des lettres compromettantes pour ensuite les utiliser pour les faire chanter ».

L’avocat du chanteur, qui n’a aucun problème avec le fait que les jurés soient escortés à leur arrivée et leur départ du tribunal, juge absurde la requête de protéger leurs identités. « Il est absurde qu’on ne connaisse pas d’où viennent ces gens ou quel genre d’emploi ils ont. Ces choses sont essentielles pour comprendre comment ils pensent et voient les choses », a-t-il déclaré à TMZ.

Le procès est censé démarrer en septembre prochain après avoir été reporté. R. Kelly, déjà incarcéré dans l’Illinois dans une autre affaire, a plaidé non coupable pour racket et pour des faits de pédocriminalité.