Les artistes demandent au gouvernement britannique de sauver l’industrie de la musique

MUSIQUE Coldplay, Ed Sheeran, Dua Lipa ou encore Paul McCartney font partie des 1.500 signataires

20 Minutes avec agences

— 

Le chanteur de Coldplay Chris Martin
Le chanteur de Coldplay Chris Martin — Fotoarena / Panoramic / Starface

Le gouvernement britannique entendra-t-il l’appel des 1.500 musiciens qui lui ont adressé un appel à l’aide ? Boris Johnson a annoncé la réouverture des pubs ce 4 juillet – ainsi que d’autres commerces non essentiels comme les coiffeurs – mais, comme le rappelle l’initiative Let The Music Play, « avec aucune fin annoncée de la distanciation sociale ni accord financier passé avec le gouvernement pour l’instant, l’avenir des salles de spectacle, les concerts, les festivals et les milliers de personnes qui y travaillent semble bien morne ».

L’initiative regroupe pas moins de 1.500 artistes, parmi lesquels Coldplay, Paul McCartney, Dua Lipa, Liam Gallagher, Blur, Céline Dion ou encore Lionel Richie, Patti Smith et Christine and the Queens.

Pas tout de suite

Les signataires rappellent que l’industrie musicale « contribue à hauteur de 5,2 milliards de livres sterling par an à l’économie et fait travailler près de 200.000 personnes ». Ils demandent « un agenda clair de la réouverture des salles sans distanciation sociale », « un soutien à l’emploi et aux entreprises », et « une exonération totale de la TVA sur les ventes de ticket ». Parmi leurs propositions pour soutenir les employés de l’industrie et les entreprises : « une prolongation du chômage technique », « aider financièrement les auto-entrepreneurs », ou encore une « suspension des loyers des salles de concert ».

Boris Johnson et son gouvernement n’ont pas encore répondu à l’appel des gens du spectacle. Le dernier slogan en date du Premier ministre britannique est « build, build, build ». Comme il l’a annoncé, il prévoit un grand plan (5 milliards de livres sterling) pour l’industrie du bâtiment afin de rénover les hôpitaux, le réseau routier, les transports, les écoles et les prisons.