Lena Dunham estime avoir bénéficié du privilège blanc et explique pourquoi

SÉRIE C’est pourquoi elle a décidé de se mettre en retrait pendant quelque temps

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Lena Dunham
L'actrice Lena Dunham — Future-Image / ZUMA / VISUAL Press Agency

Dans une série de tweets publiés en début de semaine, Lena Dunham explique en quoi elle estime avoir bénéficié du privilège blanc dans sa carrière. La créatrice de Girls a décidé d’aborder la question après avoir vu son nom circuler sur le réseau. En effet, de nombreux internautes ont avancé l’idée que l’actrice devait son succès à son ancrage familial privilégié, chose qu’elle reconnaît tout à fait.

« Je suis d’accord avec le fait que le système hollywoodien fonctionne en faveur des Blancs et que ma carrière a décollé à un jeune âge avec une relative facilité, a-t-elle écrit. Une facilité que je n’étais pas capable de reconnaître parce que je n’étais pas conscience de l’existence de ce privilège. »

View this post on Instagram

You’re it for me

A post shared by Lena Dunham (@lenadunham) on

Fille de Laurie Simmons, photographe de renom, et du peintre V. Caroll Dunham, il est vrai que Lena Dunham est partie plutôt avantagée dans la jungle hollywoodienne.

Se taire et écouter

« Quelle est la leçon de tout ça ? S’asseoir. Se taire, à moins que ce soit pour défendre le changement en faveur des Noirs. Écouter. Créer en privé pour quelque temps – personne n’a besoin de mon livre actuellement », a poursuivi Lena Dunham. La série Girls diffusée entre 2012 et 2017 avait déjà été critiquée par le passé pour son manque flagrant de diversité ethnique. En 2018, Lena Dunham s’était d’ailleurs excusée pour avoir donné Donny Glover le rôle d’un Afro-américain d’obédience républicaine comme le rappelle le NME.