Meghan Markle apporte son soutien à une victime de crime raciste

RACISME Quatre hommes blancs ont immolé Althea Bernstein, une jeune femme métisse de 18 ans

20 Minutes avec agences

— 

La duchesse de Sussex Meghan Markle
La duchesse de Sussex Meghan Markle — Ferrari / Starface

En apprenant le crime raciste dont a été victime Althea Bernstein, Meghan Markle l’a appelée pour lui apporter soutien et réconfort. La jeune métisse de 18 ans, habitant à Madison dans le Wisconsin, a été attaquée par quatre hommes blancs à un passage piéton alors qu’elle était en voiture. Ils l’ont « aspergée d’un liquide sur le visage et le cou avant de jeter un briquet sur elle ce qui a enflammé le liquide », selon le rapport de police partagé par NBC News.

Comme le relaye la publication locale Channel 3000, Meghan Markle est entrée en contact avec Althea Bernstein grâce au président de l’association Boys & Girls Club of Dane County, Michael Johnson, qui représente la victime et sa famille. Durant cette conversation qui a « duré quarante minutes », la duchesse de Sussex a su « remonter le moral » de la victime et le prince Harry a aussi pris part à la conversation.

Un soutien important

« [Althea Bernstein] a du mal à faire face à ce qui lui est arrivé. C’est un défi pour elle. Je lui ai parlé trois ou quatre fois aujourd’hui et je peux vous dire que Meghan lui a remonté le moral », a ajouté Michael Johnson, qui a également remercié le couple princier sur Twitter pour leur soutien.

Althea Bernstein souffre de brûlures au deuxième et troisième degré sur le visage et le cou.