Megan Fox dément avoir été victime d’hypersexualisation de la part de Michael Bay

MISOGYNIE Si l’actrice a subi le sexisme à Hollywood de bien des façons, elle n’a rien à reprocher au réalisateur

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Megan Fox
L'actrice Megan Fox — Byron Purvis/AdMedia/Starface

Megan Fox l’assure : Michael Bay ne l’a jamais agressée et n’a pas cherché à l’hypersexualiser à l’écran quand elle était ado. Un démenti qui intervient après que des fans ont exhumé sur Twitter une interview de 2009 sur le plateau du Jimmy Kimmel Show. La comédienne y expliquait avoir fait une scène où elle dansait en bikini alors qu’elle avait seulement 15 ans pour le tournage de Bad Boys 2. Une histoire qui n’avait pas semblé choquer ni le présentateur ni ses spectateurs à l’époque. Mais dans un message posté sur Instagram, l’actrice a tenu à remettre les pendules à l’heure.

View this post on Instagram

May we all continue waking up❤️

A post shared by Megan Fox (@meganfox) on

« En ce qui concerne mon expérience directe avec Michael (Bay), je n’ai jamais été agressée ou utilisée comme une proie de ce qui m’aurait semblé être quelque chose de sexuel », a-t-elle assuré.

Ce qui ne veut pas dire que la star n’a pas subi le sexisme omniprésent dans l’industrie cinématographique.

Discrète face à #MeToo

« Bien que j’apprécie le soutien, je pense qu’il est important que je clarifie certains détails qui ont été perdus dans ma manière de raconter l’histoire et qui laissent planer une ombre sinistre qui n’a pas lieu d’être. Ces moments spécifiques étaient sans conséquence dans un parcours au cours duquel j’ai enduré des expériences terribles dans cette industrie profondément misogyne », a ajouté la star de Transformers.

Megan Fox est restée très discrète durant l’explosion du mouvement #MeToo et elle n’a jamais dénoncé les agressions dont elle a pu être victime. Cet épisode pourrait la pousser à clarifier les choses.