La fondation de Meghan Markle et du prince Harry a déjà des soucis

MEGXIT Encore un couac dans leur nouvelle vie 

20 Minutes avec agences

— 

Le prince Harry et sa femme, l'actrice Meghan Markle
Le prince Harry et sa femme, l'actrice Meghan Markle — Starface

L’idée était belle, mais les autorités américaines viennent de poser un petit véto. Le prince Harry et Meghan, duchesse de Sussex, vont devoir revoir leur copie concernant leur fondation Archewell. Le U.S. Pantent and Trademark Office, en charge du dépôt des marques aux Etats-Unis, n’a pas voulu enregistrer leur association en l’état.

En cause, comme le relaye Marie Claire, les documents n’ont pas été remplis correctement – quelques signatures manquaient. Par ailleurs, l’objectif de leur fondation caritative a été considéré comme « trop vague ».

Le casse-tête administratif

« La phrase "produire un site Web comprenant du contenu lié à la philanthropie, aux dons monétaires, au bénévolat et aux opportunités de carrière" dans la partie International Class 35 est vague et imprécise, et doit être clarifiée pour spécifier la nature du contenu fourni », peut-on lire dans le retour administratif.

Le couple princier a jusqu’à août pour régulariser la situation et apporter les éléments manquants. Comme quoi, tout n’est pas simple quand on vole de ses propres ailes