Jamie Foxx suit un entraînement drastique pour incarner Mike Tyson

CINÉMA L’acteur doit « changer de corps » pour jouer le rôle du boxeur

20 Minutes avec agences

— 

L'acteur Jamie Foxx
L'acteur Jamie Foxx — Los Angeles Times/Polaris/Starface

Le biopic consacré à Mike Tyson semble bien avancé, puisque Jamie Foxx en est à la phase de préparation physique pour incarner le boxeur légendaire. Alors que le film est en projet depuis déjà six ans, l’acteur suit un entraînement afin de développer sa masse musculaire et ainsi représenter au mieux le champion poids lourd. Et ce n’est pas une sinécure.

«  Ce que je fais pour l’instant, c’est de changer de corps. Tous les deux jours, je fais 60 tractions, 60 appuis et 100 pompes », a-t-il détaillé lors de son passage dans la série Instagram Catching Up.

N’étant néanmoins pas taillé comme le boxeur, là où le sport ne peut rien pour changer son apparence, le comédien usera des bonnes vieilles techniques du cinéma. « Je n’ai pas de muscles autour des clavicules, donc on va devoir utiliser des prothèses pour ça », ajoute-t-il.

Habitué

Ce n’est pas la première fois que Jamie Foxx incarnera un personnage réel. L’acteur a déjà prêté ses traits à Ray Charles, dans Ray (2004), qui lui a valu un Oscar. Concernant le biopic de Mike Tyson, le comédien explique qu’ils n’aborderont pas uniquement les scandales ayant entouré le boxeur. Jamie Foxx connaît Mike Tyson et estime qu'il peut montrer les différentes facettes du personnage à l’écran.

« J’ai la chance d’avoir vu Mike dans deux vies différentes. Je l’ai vu au sommet de sa carrière, et ensuite, quand les choses ont commencé à mal tourner. Ce qui m’excite avec ce film, c’est de montrer ces moments, ces différents aspects de Mike. (…) Nous voulons montrer que tout le monde évolue. Lorsque nous soulèverons toutes les couches de l’histoire de Mike Tyson, je crois que tout le monde, jeunes et vieux, sera capable de comprendre le parcours de cet homme », a ajouté Jamie Foxx.

Si le biopic n’a pour l’instant aucune date de sortie prévue ni aucun réalisateur annoncé, Jamie Foxx a confirmé qu’ils avaient eu le feu vert pour démarrer la production.