Mort de George Floyd : Les stars ont défilé ce week-end

MANIFESTATION De Jennifer Lopez à Michael B. Jordan, Hollywood s’est mêlé aux manifestants

Caroline Madjar

— 

Jennifer Lopez et son fiancé, Alex Rodriguez
Jennifer Lopez et son fiancé, Alex Rodriguez — Zuma / Starface

Jennifer Lopez et son fiancé, Alex Rodriguez, faisaient partie des manifestants dans les rues de Hollywood à soutenir le mouvement Black Lives Matter. L’interprète de Jenny from the Block a partagé une vidéo sur Instagram dans laquelle on peut la voir défiler au milieu de la foule avec son futur mari. La star tient une pancarte sur laquelle est repris le slogan « Enough is enough » (« Ça suffit », en français). L’ancien sportif brandit quant à lui « Faisons du bruit pour Black Lives Matter ». Deux pancartes réalisées par Emme et Max, les enfants de la chanteuse, comme elle l’a précisé en commentaire de son post.

Les futurs mariés n’étaient pas les seules célébrités dans les rues américaines. Sophie Turner et Joe Jonas ont eux aussi manifesté, scandant « Pas de justice, pas de paix », comme on peut le voir sur leurs comptes Instagram. Michael B. Jordan a, de son côté, pris le micro lors de la manifestation de Los Angeles, comme le relaye Vulture.

« J’utilise mon pouvoir pour demander la diversité, mais il est temps que les studios et tous ces immeubles devant lesquels nous nous tenons fassent de même », a-t-il réclamé, encourageant le public à aller voter aux prochaines élections présidentielles américaines et soutenir « les leaders culturels, les industries, les marques et les associations » fondées par des Noirs.

Manifestations pacifiques

La chanteuse Pink a elle aussi documenté la manifestation à laquelle elle a participé ce week-end sur son compte Instagram. En hashtag, l’interprète de You’re Beautiful a écrit « faites le bon choix », « privilège blanc », « Black Lives Matter » et « Justice pour George Floyd », entre autres.

Jamie Foxx a partagé sur le même réseau social une vidéo montrant des centaines de manifestants allongés sur le sol, scandant « I can’t breathe », (je ne peux pas respirer), les derniers mots de George Floyd avant de perdre connaissance lors de son interpellation le 25 mai dernier à Minneapolis. L’acteur a ajouté en légende : « C’est ça, l’amour ».