Accablée par les accusations de harcèlement, Lea Michele perd un premier contrat

RACISME Plusieurs membres du casting de « Glee » accusent l’actrice de les avoir maltraités

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Lea Michele
L'actrice Lea Michele — Chris DELMAS / VISUAL Press Agency

Sale semaine pour Lea Michele. Les accusations de harcèlement s’accumulent depuis que l’actrice a publié un post sur Twitter en soutien au mouvement Black Lives Matter. L’interprète de Rachel Berry n’a toujours pas réagi aux allégations, mais ses partenaires d’affaires commencent à réagir. La marque HelloFresh a cessé tout accord en cours avec l’actrice.

« HelloFresh ne ferme pas les yeux sur le racisme ni quelque discrimination que ce soit. Nous sommes déçus d’apprendre les récentes allégations concernant Lea Michele. Nous prenons cela très au sérieux et avons mis fin à notre partenariat avec Lea Michele, avec effet immédiat », a posté la société de livraison d’aliments frais sur Twitter.

Racisme et harcèlement

Lundi, la comédienne a été accusée par sa collègue de Glee, Samantha Ware, de lui avoir fait « vivre un enfer » sur le tournage, rapportant même des propos racistes.

« Je me rappelle quand tu disais à tout le monde que si tu en avais l’opportunité, tu chierais dans ma perruque, entre autres micro-agressions traumatisantes qui m’ont fait me poser des questions sur ma carrière à Hollywood », avait-elle écrit sur Twitter.

Alex Newell, Amber Riley et Dabier Snell ont eux aussi accusé Lea Michele de harcèlement. Ce dernier a notamment rapporté que la star du show lui avait interdit de s’asseoir « à table avec les autres membres du casting parce que ce n’était pas ma place ».

Quant à Melissa Benoist, qui a joué dans la saison 4 de Glee, elle a liké tous les posts ou presque de ses anciens collègues dénonçant le comportement de Lea Michele, comme l’a relevé Just Jared.

Ces accusations rejoignent ce qu’avait écrit Naya Rivera, qui interprétait l’ennemie jurée du personnage de Lea Michele dans la série, dans son livre sorti en 2016, Sorry Not Sorry : Dreams, Mistakes and Growing Up.