Les stars se mobilisent après la mort d’un Afro-américain lors d’une arrestation policière

RACISME Les quatre policiers impliqués dans l’arrestation précédant la mort du jeune homme ont été limogés

20 Minutes avec agences

— 

La chanteuse Madonna
La chanteuse Madonna — Ferrari / Starface

Un peu plus deux semaines après l’indignation provoquée par la vidéo de la mort d’Ahmaud Arbery, un joggeur afro-américain tué par deux hommes blancs armés, les Etats-Unis connaissent un nouveau scandale racial, cette fois impliquant les forces de l’ ordre. Un passant a filmé l’arrestation de George Floyd, un Afro-américain de Minneapolis décédé peu de temps après avoir été menotté, et l’a diffusée sur les réseaux sociaux. On y voit l’homme de 46 ans plaqué au sol, un policier le maintenant avec son genou près de son cou, tandis qu’il dit ne plus pouvoir respirer et être en train de mourir.

Madonna a dénoncé l’impunité des officiers ayant participé à l’arrestation.

« Regarder ce policier étouffer George Floyd avec son genou sur son cou, menotté et impuissant, implorant pour sa vie, son visage contre le bitume, est la chose la plus écœurante que j’ai vue depuis longtemps. Cet officier savait qu’il était filmé et l’a tué avec arrogance et fierté. Cela doit cesser !! », a-t-elle écrit.

Justin Bieber a lui aussi publié la vidéo, expliquant que ces images le « rendent malade » et que la mort de George Floyd le met « en colère ».

« Le racisme est un fléau. Nous devons faire entendre nos voix ! », a-t-il ajouté.

Justice

D’autres célébrités ont suivi, à commencer par le basketteur LeBron James, qui a rappelé la révolte de Colin Kaepernick. Le joueur de football américain avait posé un genou à terre lors de l’hymne national en protestation contre les violences subies par les Afro-américains. Il est toujours écarté de la NFL à ce jour pour ce geste.

Le rappeur Snoop Dog a publié la même image, avec en commentaire : « Pas de justice pour nous ».

View this post on Instagram

👊🏿🙏🏽🌹 no justice just us🚔

A post shared by snoopdogg (@snoopdogg) on

Missy Elliott a dénoncé une injustice et ajouté qu’« aucune famille ne devrait traverser cette souffrance de voir quelqu’un qu’on aime implorer pour sa vie ».

La chanteuse Ariana Grande a quant à elle demandé à ce que soient « démantelés les systèmes qui rendent cela possible », ajoutant le hashtag « Black Lives Matter ».

« La justice, ce n’est pas d’arrêter certains policiers », a-t-elle également écrit, en référence au limogeage des quatre policiers impliqués dans l’arrestation. Ils ont en effet été renvoyés de la police suite à la prise de position du maire de Minneapolis, Jacob Fey.

« Etre noir en Amérique ne devrait pas être une peine de mort. Pendant cinq minutes, nous avons regardé un officier blanc appuyer son genou sur le cou d’un homme noir. Cinq minutes. Cet officier a failli du point de vue humain le plus basique qui soit », a-t-il déclaré.