Elon Musk et Grimes changent le prénom de leur fils... Ben Affleck présente ses enfants à Ana de Armas...

FIL DES STARS Toute l'actualité people est dans « 20 Minutes »

20 Minutes avec agences

— 

Le milliardaire Elon Musk et l'artiste Grimes
Le milliardaire Elon Musk et l'artiste Grimes — Zuma / Starface

25 mai 2020

Elon Musk et Grimes changent le prénom de leur enfant

Elon Musk et Grimes ont stupéfait le monde entier en annonçant le prénom de leur premier enfant, X Æ A-12 Musk. Or, la loi californienne interdisant d’utiliser des chiffres dans le prénom à l’état civil, le couple a dû faire quelques petits changements… En effet, Grimes a confirmé que son fils s’appelait « X Æ A-Xii », utilisant les chiffres romains, comme l’a noté CNN. « C’est plus joli, honnêtement », ajoute-t-elle.

View this post on Instagram

Elon with baby X Æ A-12, T-shirt link in bio!

A post shared by Elon Musk® (@elonrmuskk) on

Elon Musk avait expliqué la signification derrière ce patronyme peu usuel, peu après la naissance de son fils. « D’abord, c’est ma partenaire qui a en grande partie décidé du prénom. Oui, elle est forte pour les prénoms. C’est juste X, comme la lettre X. Et puis Æ se prononce "Ash". Puis, A-12 est ma contribution. Archangel 12, le précurseur du SR-71, est l’avion le plus cool de tous les temps », avait expliqué le milliardaire.

Ben Affleck présente ses enfants à Ana de Armas

Les choses deviennent sérieuses entre Ben Affleck et Ana de Armas, à tel point que l’acteur a présenté ses enfants à sa douce ! En effet, le couple a été aperçu ce samedi, profitant du beau temps de Los Angeles, avec les trois enfants du comédien, Violet, Seraphina et Sam.

Selon une source de People, Ben Affleck et Ana de Armas sont « très heureux ensemble », et l’acteur et son ex-femme, Jennifer Garner, « travaillent » sur la co-parentalité, voulant rester unis pour leurs enfants.

Lana Del Rey se défend des accusations de racisme

Lana Del Rey, raciste ? C’est ce dont elle a été accusée après avoir répondu à ceux qui affirment qu’elle « glamourise » les violences domestiques​. La chanteuse s’est donc à nouveau exprimée sur les réseaux sociaux pour déclarer qu’elle n’est « définitivement pas » raciste.

« Je suis désolée que les gens qui, je ne peux que le supposer, sont des super partisans de Trump/Pence, des hyper libéraux ou des critiques avides de gros titres, veulent en faire une guerre raciale, alors qu’en fait le problème était avec *les critiques féminines et *les artistes féminines alternatives qui sont dissociées de leur propre fragilité et de leur sexualité et réprimandent des artistes plus libérés sexuellement comme moi et les femmes que j’ai mentionnées. Mais en vérité, parler de race en dit beaucoup plus long sur vous que sur moi. Vous voulez du drame, vous ne voulez pas croire qu’une femme puisse être belle, forte et fragile en même temps, aimante et inclusive en faisant des réparations personnelles simplement pour la joie de le faire. Rien de nouveau ici dans votre réaction », a lancé la chanteuse.

Terriblement remontée, Lana Del Rey s’explique ainsi pendant plus de six minutes.